AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Dim 30 Mai - 21:43


Je siège à l'Olympe
du royaume


QUI SOMMES NOUS ?

" Une monarchie n'est pas vraiment un État.
C'est d'abord une Cour des grands. "




Nous représentons depuis parfois des siècles, la crème de la crème de notre royaume. Que nous soyons apparentés au Roi, ou que nous gouvernions le pays, nous gravitons autour du trône de Philippe XV. Pour le meilleur mais aussi parfois pour le pire. Car dans tout régime qui se respecte, des complots se trament pour faire échec et mat à ceux que nous détestons.

Si certains ont à cœur le bonheur du peuple, d'autres ont plus à cœur de se livrer à des guerres froides entre puissants. C'est ainsi, bienvenue dans notre Cour.


*************************************************

Les personnages pris seront indiqués en rouge et les personnages libres en vert.

POUR CES PERSONNAGES, UN BON NIVEAU, AINSI QU'UNE BONNE COMPRÉHENSION DU CONTEXTE SONT DEMANDES.
MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION!

Philippe XV - Ben Barnes

Alice de France - Natalia Vodianova

Olivier de Sérouville - Chace Crawford

Isabelle de Sérouville - Ashley Greene

Angélique de Sérouville - Catherine Zeta-Jones

Auguste de Sérouville - Gerard Butler


César de Dunnoye - Jude Law

Désirée de Romecourt - Clémence Poésy

Émilien de Prunelé - Mathias Lauridsen


Elsa d'Autun - Anne Marie Van Dijk


Dernière édition par Zita de Craon le Dim 5 Juin - 19:34, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:48


Philippe XV
feat Ben Barnes
(c)LJ
J'attends qu'une bonne âme ait pitié de moi !


Mon âge
28 ans
Mon lieu de naissance
Paris - Palais de la Cité
Mon statut dans cette élite
Roi de France



HISTOIRE ET CARACTERE


Je suis le descendant direct de Philippe II le Miraculé, mon idole, l'idole de toute notre lignée d'ailleurs. Je suis un capétien Garlande, fils de Louis X et d'une princesse du Portugal : Ines d'Aviz. Mon enfance ne fut pas des plus communes ni des plus joyeuses. Je perdais mon père à l'âge de seulement 11 ans. Si j'eus la joie de voir naître ma soeur Alice, j'eus la peine de constater que ma mère sans aucun égard pour son rang, s'était mariée à un simple général russe. Oui les russes, nos pires ennemis ! J'adulais tant mon père que je lui en ai affreusement voulu de se consoler si vite de son décès, je lui en veux d'ailleurs encore malgré un effort récent pour retisser des liens.

Je lui en veux doublement car elle accorde beaucoup plus son affection aux enfants nés de son inconduite qu'à moi-même. J'étais jaloux et amer, et j'ai donc soutenu à l'époque le clan des Sérouville contre elle pour qu'ils obtiennent la régence. C'était avant de constater que Goubervier allait en profiter pour son propre compte et celui de sa famille. Je me méfie d'eux à présent comme de la peste. Mon éducation fut stricte, disciplinée mais également précieuse, car mon précepteur fut pour moi un second père. Je fus sacré à Reims il y a dix années de cela, mais une catastrophe eut lieu ... La Sainte Ampoule a été dérobée, je ne suis donc pas investi du pouvoir divin et mes sujets me font moyennement confiance. Dix ans que je recherche cet objet qui reste ma seule préoccupation ou presque, car mon ministre m'a conté un bien étrange phénomène ... En outre je n'ignore pas l'année dans laquelle nous sommes rentrés ... 1875 sonnera t-elle la fin de ma dynastie, si je péris frappé à mon tour par cette malédiction ancestrale qui touche ma famille ?




Zita de CRAON
Cette jeune femme que je ne connais que par son portrait étrangement ressemblant à celui de mon ancêtre Agnès de Garlande est ma fiancée. Une fiancée recluse, le temps qu'on lui explique l'existence de nos deux mondes parallèles. Le plan de Louis Marsailly est simple : Le mariage qui unirait les deux descendants d'Agnès résorberait la brèche. Je fus séduit par l'idée mais également par l'éventualité de fonder une famille au cas où ... je décèderai avant la fin de l'année.
[by Nora Arzeneder - Elite républicaine]
Alice de FRANCE
Elle est la douceur même ! Bien sûr nous nous disputons, bien sûr nous nous connaissons au final assez peu, bien sûr notre différence d'âge parfois nous éloigne l'un de l'autre, mais entre nous : Loin de yeux ne veut en aucun cas dire loin du cœur. Nous nous avouons que fort rarement notre amour mutuel mais nous le montrons à la première occasion ... la preuve, elle me soutient contre vents et marées, et sait se montrer conseillère avisée quant à cette histoire parallèle. En retour je lui accorde mon appui inconditionnel pour qu'elle ait enfin une position digne de son rang à la Cour.
[by Natalia Vodianova - Elite royale]
Les SEROUVILLE
Cousins puissants et redoutés! Je dois sans cesse composer avec ces caractères si différents qui composent la famille. Ils sont brillants, fins stratèges, loyaux et fidèles, mais l'ambition les rend fiers, orgueilleux jusqu'à l'avidité du pouvoir.

Auguste, le père, reste attaché à mon service, mais je n'hésite pas à le faire surveiller par quelques courtisans. Ses frasques passées me poussent à la prudence. Un rien ne lui ferait retourner sa veste.

Angélique, la mère, est la soeur de mon défunt père; elle est avec moi honnête et franche, et préfère éviter de m'entretenir de soucis politiques. Elle n'est point confidente, mais je sais que je pourrais trouver en elle un appui si les évènements tournaient à la rébellion.
Cependant, elle conserve cette part de mystère dont je me méfie. Si le couple princier n'est pas fait d'amour, leurs intelligences les lient pourtant aussi bien.

Olivier, mon cousin, m'est proche et fidèle. J'apprécie sa compagnie et son caractère franc et droit. Par un geste loyal il m'a sauvé la vie, et j'ai depuis sans cesse souhaité le garder à mes côtés. Cela me permet également d'étouffer des désirs ambitieux.

Isabelle, ma cousine, m'est très antipathique. Si nous étions proches par le passé, elle est devenue un véritable serpent. Elle n'est qu'avec moi hypocrisie et porte sans cesse un masque de courtoisie forcée. Ca n'est pas l'ambition qui la pousse à agir ainsi, mais son inimitié envers ma demi-soeur. J'espère qu'un jour nos relations s'amélioreront, et je ne cesse d'agir dans ce sens, par l'intermédiaire d'Olivier.
[by gerard Butler - Catherine Zeta-Jones - Chace Crawford - Ashley Greene] - Élites royales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:49


Alice de FRANCE
feat Natalia Vodianova
(c)Coclico
J'attends qu'une bonne âme ait pitié de moi !



Mon âge
17 ans.
Mon lieu de naissance
Vincennes
Mon statut dans cette élite
Demi soeur du roi Philippe XV, fille de France et princesse de sang royal.



HISTOIRE ET CARACTERE

Suis je la fille de mon père ? A voir mon frère aussi brun que l'ébène, les Sérouville tous autant bruns, sincèrement je vous répondrai donc que non ! Très certainement, je suis ce que le commun des mortels nomme bâtarde ... on me le fait tellement remarquer par un regard, par une remarque que oui je tente de prendre ce fait à la légère. Ma mère Marie, née princesse portugaise a été l'épouse de Louis X, mon père officiel ! Car en effet je suis née 8 mois après sa mort tragique, ce qui a porte à confusion certes mais j'ai tout de même pu passer à travers les mailles de illégitimité officielle, contrairement à mes autres demi frères et soeurs, qui n'ont pas même le droit de citer à la Cour.

Je n'en demeure pas moins un objet et un symbole de scandale, même de guerre pour la France. Ma mère s'est en effet remariée quelques semaines après ma naissance à un général russe, pays en conflit permanent avec le notre ! J'ai été écartée dès mon enfance du Palais de la Cité, quant à la régente, ma mère, elle a été démise de ses fonctions aussitôt. Je ne dois qu'à la bonté et à l'attachement de mon frère d'être en Cour aujourd'hui. Est-ce pour autant que je me fais respecter ? Hélas non ! Mais je suis bien déterminée à obtenir un minimum d'égards à mon encontre. Malgré mon jeune âge, je n'en suis pas moins une petite louve qui ne fait pas que rugir, mais qui peut également mordre !




Philippe XV
Il est la tendresse fraternelle même ! Bien sûr nous nous disputons, bien sûr nous nous connaissons au final assez peu, bien sûr notre différence d'âge parfois nous éloigne l'un de l'autre, mais entre nous : Loin de yeux ne veut en aucun cas dire loin du cœur. Nous nous avouons que fort rarement notre amour mutuel mais nous le montrons à la première occasion ... la preuve, je le soutiens contre vents et marées, et sait me montrer conseillère avisée quant à cette histoire parallèle.
[by Ben Barnes - Elite royale]
Sofia di BERGAMO
Ma professeur d'italien, ma préceptrice, mon amie tout simplement. Le hasard a bien mal fait les choses, non seulement votre fiancé est mort le jour de vos épousailles, tué par un obscur inconnu qui fait parti de cet autre monde, et qui plus est on vous a interné pour folie ! Comment pourrais je vous abandonner et ne pas vous permettre de vous venger ? Vous en avez le droit légitime ! En outre, puisque vous pouvez contrairement à moi, vous rendre là bas, vous me reporterez n'est ce pas ce qui vous y voyez et entendez ?
[by Natalie Portman- Cette autre Histoire est un enfer]
Louis MARSAILLY
Au sein du Parlement, au sein du Conseil il est bien le seul à me montrer tous les égards dû à mon rang. Il est celui qui m'a permis d'assister aux séances des Chambres et de prendre part à certains débats politiques. C'est en sa compagnie que j'ai étudié le moyen ingénieux de mettre fin à la spirale infernale des deux histoires. Nous avons pu intercepter la généalogie des Rois de France de l'autre histoire et après étude, nous avons décidé d'enlever cette Zita de Craon qui est au cœur de toute l'affaire.
[by Jonathan Rhys Meyers - Cette autre Histoire est un enfer]
Lorenzo di BORROMEO
Il est mon fiancée officieux, je ne sais pas s'il est au courant de ce projet, mais si ce n'est pas le cas, cela ne saurait tarder. De mon côté, je ne suis pas très emballée par l'idée en elle-même, car je devrais épouser un homme plus âgé que moi et un homme qui me parait athée. Il a accepté sans conditions ce mariage, ce qui me parait très étrange mais enfin ... Si nous nous aimons pas, j'espère tout au moins que nous nous respecterons. [by Ian Somehalder - Élite Républicaine]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:50


Auguste de SÉROUVILLE
feat Gérard Butler
(c)MONAZ•HOPE
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
42 ans
Mon lieu de naissance
Palais de Rhuys, Presqu'île de Rhuys, Morbihan.
Mon statut dans cette élite
Je suis le beau-frère du feu-roi Etienne VI, et donc oncle du jeune souverain. Je suis prince de France, et suis descendant d'une branche cadette de la famille royale, débutée au XVIème siècle.



HISTOIRE ET CARACTERE

Mon nom vous est inconnu ?! Voyons ! Prenez cet ouvrage sur l’Histoire de France, vous le trouverez dès le XVème siècle !

Fier presqu’à l’orgueil, je possède ce sens de l’honneur que peuvent avoir les anciennes familles royales, et ne cesse de vouloir jouir des faveurs que mon nom peut m’apporter.Autrefois opportuniste, je suis cependant peu corruptible et suis d’un naturel buté et fermé. J’accepte peu les idées nouvelles si celles-ci modifient mon mode de vie. Homme froid en apparence, je reste sensible envers ma famille, et suis très proche de mes enfants que je protège plus que tout. Ils sont pour moi un joyau inestimable, en particulier Isabelle: si proche de moi par son caractère, je la couve bien plus que je ne devrais!
Je suis un homme sage et réfléchi, mais certaines causes me font me jeter à corps perdu dans des batailles. Homme peu sanguin, mes colères sont sourdes mais non moins craintes: chacun sait que j'agis peu sournoisement: la franchise de mes actes - mais moins de mes paroles - est connue de tous!

Fin tacticien et génie militaire, je suis depuis l’âge de 28ans général des Armées de l’Ouest, et mon ambition actuelle me montre le poste de généralissime des armées royales.Par mes antécédents familiaux, je reste réservé vis-à-vis du jeune roi, et malgré les courtoisies et politesses d’usage, je me méfie de sa jeunesse. Autrefois, j’ai longuement changé de camp, devenant tantôt allié ou ennemi de son père, selon les buts à atteindre. Aujourd'hui, face à l'hésitation du jeune roi, je place mes pions afin d'utiliser au mieux ce roi encore malléable.




Arthur GARAT
Jeune homme bien mystérieux que cet Arthur ! J’ai manqué de le piétiner lors d’une chasse et depuis, sa figure ne me quitte pas. Il me suit, cherche certainement à se faire apprécier de moi, et je songe à présent à une volonté de sa part de s’approcher de ma fille Isabelle. Je redoute cet éventuel penchant et voyant en lui un jeune homme influençable malgré son caractère déterminé, je songe à lui montrer d’autres plaisirs : Charles de Baroeul est dans mon collimateur depuis de nombreuses semaines…
[by Ed Westwick - Citoyen de la République]
Angélique de SÉROUVILLE
Mon épouse. D’abord unis par calcul, nous nous sommes finalement trouvé de nombreux points communs, et s’il n’y a pas eu entre nous cet amour de jeunes époux, une affection et un respect mutuel nous lie. Fille, sœur et tante de roi, elle bénéficie auprès du peuple d’un soutien moral dont je me sers pour quelques intrigues politiques. Je vois en elle une femme intelligente, douce et calme, et la franchise est de mise dans notre couple. Cependant, de nombreux sujets peuvent nous opposer. Quoique dotée d’un fort caractère, elle reste indépendante, et nous pouvons sans peu de scrupules nous monter l’un contre l’autre. La fidélité, à tout point de vue, n’a jamais été liée à cette notion personnelle du respect, que nous avons.
[by Catherine Zeta Jones - Elite royale]
Apolline NOLLENT
Je suis avec elle peu franc et ouvert, restant sceptique à son encontre. Femme curieuse, parfois indiscrète, je sens qu’elle cache quelques importants secrets, et je suis certains qu’ils pourraient m’intéresser. Elle m’a d’ailleurs récemment tenu au courant d’un projet dont elle aimerait m’entretenir.
J’ai connu Apolline par l’entremise de mon fidèle secrétaire : elle venait m’apporter les détails d’un complot visant les membres influents du Parlement. J’ai grâce à elle pu obtenir de nouvelles faveurs du roi, et compte bien me servir de sa fraîcheur et de sa curiosité ! Dans l’avenir, je souhaiterais voir en elle mon âme dévouée.
[by Annalyne Mc Cord - Cette Histoire est mon Eldorado]


Dernière édition par Isabelle de Sérouville le Dim 14 Nov - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:51


Angélique de SÉROUVILLE
feat Catherine Zeta Jones
(c)rorore
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!



Mon âge
38 ans
Mon lieu de naissance
Paris, Palais de la Cité
Mon statut dans cette élite
Soeur du feu-roi Etienne VI, je suis donc la tante du roi Philippe XV, fille de France et princesse de sang royal.



HISTOIRE ET CARACTERE

Fille de roi, mon destin fut tracé dès le ventre de ma mère fut fort arrondi. Elevée dans la plus grande tradition française, éduquée avec les meilleurs précepteurs du pays, j'aurais pu m'enfermer dans ce carcan doré, et ne prêter nullement attention à ce qui m'entourait, mais il n'en fut rien. Energique, quoique obéissante, j'ai très tôt mis cette énergie au service des plus faible, représentant bientôt une figure généreuse de la famille royale. Appréciée et aimée du peuple, celui-ci s'est cependant détourné, lorsque j'ai du épouser ce cousin éloigné, Auguste de Sérouville.

Jeune, influençable, mon époux m'a menée sur des chemins que je ne connaissais pas, et une facette plus sombre de ma personnalité s'est dévoilée, me montrant plus sombre que je ne l'étais. Peu intrigante, je cache cependant bien mon jeu vis à vis de mon père, puis de mon neveu le roi. Attachée à mon mari malgré notre mariage peu réussi, nous sommes devenus plus amis qu'époux, et je lui prête mon visage apprécié du peuple pour les tâches que sa réputation l'empêche d'accomplir.

Mère aimante et possessive, je retrouve auprès de mes enfants cette jalousie maternelle, et ceux-ci savent qu'ils pourraient tirer de moi beaucoup de choses. Je suis néanmoins peu naïve malgré les apparences, et m'efforce de conserver ce masque de femme moins puissante que son mari.




César de DUNNOYE
Mes talents, enfouis de nombreuses années, savent ressortir en des circonstances particulières. César est pour moi un pion à utiliser et un pion qui ne laisse pas indifférente ma fille. Je connais surtout le passé de cette famille et n'hésite pas à user de cette si ancienne méthode de chantage pour avoir le jeune homme lié à ma famille.
Masquant ainsi la réalité des Dunnoye, j'achète une place à Isabelle près de la Couronne.
[by Jude Law - Élite royale]
Auguste de SÉROUVILLE
Si ce mariage n'était en réalité qu'un replâtrage des relations entre l'illustre famille et la Couronne, notre couple est devenu néanmoins solide, mais dénué d'amour.
Malgré des débuts bien distants, nous nous sommes rapprochés grâce à nos deux enfants, parfois unique but de nos ambitions.
Il sait éveiller en moi des côtés sombres et a su initier mon esprit pourtant calme aux intrigues politiques. D'époux distants, nous sommes devenus amis proches.
[by Gérard Butler - Élite royale]
William WALPOLE
A été mon amant, et nos relations sont encore très affectueuses et sincères. J'ai moi-même décidé de cette rupture, craignant pour son impartialité reconnue: je suis en effet suspicieuse quant au résultat du procès de ma fille, qui a été acquittée, alors que toutes les preuves jouaient contre elle. Je réfrène donc des sentiments afin de ne pas perdre cet ami proche et sûr.
[by Christian Bale - Sujet de Philippe XV]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:51


Olivier de SÉROUVILLE
feat Chace Crawford
(c)Eight-Letters
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!



Mon âge
24ans
Mon lieu de naissance
Hôtel de Sérouville, Paris
Mon statut dans cette élite
Cousin du roi de France, duc de Saint-Mandé et de Goubervier.
Futur prince de Rhuys.



HISTOIRE ET CARACTERE

[Il s'agit des grandes lignes, merci de tenir compte de l'histoire d'Isabelle de Sérouville!]
Une cuiller en or ne suffirait pas pour me nourrir, tant l'opulence dans laquelle je suis né est importante. Neveu de roi, prince de sang, héritier du trône si celui-ci est vacant, toute mon enfance a été bercée de ces illusions paternelles, revues à la baisse depuis la naissance d'Alice de France.

J'ai reçu la plus solide éducation, qui a su modeler mon esprit et mon caractère. Doux et calme, si opposé à mon père et proche de ma mère, ma curiosité est née très vite, m'évitant ainsi de participer aux complots familiaux, servant à toucher de près ou de loin la Couronne ou le Parlement.

D'un naturel pacifiste, je peux néanmoins me montrer vindicatif, et faire preuve de peu d'humanité lorsque mon avenir ou mon ambition est en jeu. Je sais devenir calculateur, et sortir de cette impassibilité pourtant réputée.
Buté, têtu, je ne lâche que très rarement du terrain, et si j'admets certaines erreurs, les plus graves trouveront un autre coupable.
Bien trop proche de ma sœur Isabelle, nous savons cependant nous compléter: je lui apporte ces limites dont elle a besoin, et elle me sort de ce semblant de passivité qu'elle exècre chez moi.




Philippa De MONCEAU
Elle est ma fiancée.Prisonnier de mon flegme légendaire, j'ai accepté à contrecoeur cette union, bien avant de connaître Valentine. Fille d'armateur, je sais que ce rapprochement entre nos deux familles pourrait grandement servir la mienne. Nos relations sont courtoises et amicales, mais je ne parviens pas à imaginer un réel mariage futur.
[by Zoeey Deschanel - Je suis un sujet de Philippe XV]
Philippe XV
Proche lors de notre enfance, l'adolescence nous a séparé, lorsque mon père tenta de me montrer ses aspirations pour moi. Peu enclin à le suivre dans une voie de rébellion, j'obtiens gain de cause en sauvant mon cousin Philippe lors d'une émeute. Un geste inespéré, mais un geste sauveur, qui me permit d'accéder à nouveau à l'entourage proche du jeune souverain. Nous nous apprécions, et je sais qu'il cherche à m'éloigner des affres familiales, et souhaiterait se rapprocher à nouveau d'Isabelle par mon intermédiaire.
[by Ben Barnes - Elite royale]
Valentine VUARIER
Une rencontre étonnante dont je ne cesse de me rappeler. Le visage de cette jeune femme m'est tant resté gravé que je n'ai pu que l'inviter au palais les jours suivants, afin de la connaître un peu plus. Elisabeth de MANCELLE, car tel est le nom sous lequel je la connais, est celle qui me fait à nouveau aller contre mon père et ses souhaits de mariages.
[by Kaya Scoladerio - Cette Histoire est mon Eldorado]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:52


Isabelle de SÉROUVILLE
feat Ashley Greene
(c)CaroOw
Une bonne âme a déjà eu pitié de moi!



Mon âge
24ans
Mon lieu de naissance
Hôtel de Sérouville
Mon statut dans cette élite
Cousine du roi Philippe XV. Duchesse de Rouvroy et d'Aizécourt



HISTOIRE ET CARACTERE

Ma vie ne pourrait être plus semblable que celle d'Olivier qu'elle ne l'est déjà. Couvée, choyée, aimée, mon caractère fonceur et déterminé à très vite pris le dessus, délaissant cette facette pourtant aimable et pleine de vie.
Mon père est un modèle que je suis de trop près, goûtant ainsi très vite aux intrigues politiques et de la cour, suivant ces cabales de très près, tout en sachant garder mon nez hors de portée des hallebardes du roi.

Tempérament de feu et sang bouillonnant de Sérouville, je suis fière de ce nom que je porte, et n'hésite pas à le montrer à mon entourage.
Mais sous ces côtés de princesse tyrannique, je sais être fidèle à mes idées et mes principes, et malgré le peu de limites de mes actions, sait trouver un juste milieu, grâce à mon frère.
Olivier et moi sommes plus proches que ne le seraient un frère et une sœur. Nous nous comprenons, nous complétons, et chacun de nous apporte ce qui manque à l'autre. Il sait me poser, me calmer, et je le jette dans mes intrigues, sachant qu'il m'apportera tout son soutien. Nous nous chérissons de cet amour fraternel, sans que rien ne puisse jeter le doute sur cette relation. Il est ce protecteur dont j'ai souvent besoin.

Cependant, sous mes côtés doucereux, mon esprit, guidé très jeune par mon parrain Goubervier, regorge des plus noirs desseins.
Dès l'âge de 17ans, je le suis dans les débuts de cette révolte du Youjak, et accusée de comploter contre la reine, et donc de crime de lèse-majesté, j'ai été jugée lors du grand procès de 1868. Totalement coupable, j'ai cependant été acquittée par le juge Walpole.

Mais depuis cet accident qui a failli me coûter la vie, et dont je ne suis que victime, le peuple a vu en moi une martyr innocente de mon oncle, et son affection à mon encontre s'est renforcée, jusqu'à devenir pour lui une jeune princesse très aimée. Plus que jamais, je sais que j'ai ce peuple dans ma main, mais l'envie de le manipuler ne m'est jamais venue. Je sais combien cet amour que le peuple me porte est inestimable, et le moment n'est pas encore venu d'utiliser cette faveur.




Martin SAVARY
Nous nous sommes rencontré au hasard d’un évènement, mais la passion née de cet amour adolescent nous divisa plus qu’elle ne nous rapprocha.
Comploteuse, intrigant contre le 1er ministre Guise, je me suis attiré la trahison de Martin, qui préféra l’honneur. Jugée, accusée, la rancœur s’installera alors, faisant de moi une implacable ennemie du jeune homme.
Guerre sourde et froide, menée par deux esprits trop ressemblants, faite de coups bas et d’intrigues hypocrites.
[by Joseph Gordon-Levitt - Je suis sujet de Philippe XV]
César De DUNNOYE
Quel exécrable fiancé dont me voilà affublée! Je le déteste, lui, son nom, et son sourire qui pourtant m'affaiblit! Je n'oserais m'avouer que je serais heureuse de l'épouser plutôt qu'un autre, mais ses manières d'être, son ironie et son comportement à mon encontre s'insupportent. Et je sais que plus je le déteste, plus il cherche à m'agacer, et à jouer son rôle de fiancé bien trop sérieusement. Olivier est le seul a deviner mon penchant pour César, pourtant si détestable.
[by Jude Law - Élite royale]
Eugénie de BAROEUL
Douce et chère amie! Ma confidente, ma soeur de coeur! Je ne lui cache rien...ou presque, et tous nos jeux, depuis l'enfance, sont ensembles. Nous connaissons nos secrets l'une et l'autre, et savons nous soutenir mutuellement.
Elle est celle, avec Olivier, avec qui je suis naturelle, et lui est d'une fidélité sans limite. Elle sait me mettre des barrières, ou m'aider lorsqu'il le faut. Nos deux esprits échauffés peuvent alors être dangereux!
[by Nina Dobrev - Je suis sujet de Philippe XV]
Philippe XV
Nous avons été proches, partageant quelques jeux d'enfants, mais les affaires politiques nous ont séparés. Mon caractère s'est vite affirmé, et bientôt, pars cette antipathie que j'ai pour Alice, nous nous sommes éloignés. Il se méfie de moi - sans tort! - et tente de nous réconcilier par l'intermédiaire d'Olivier.
[by Ben Barnes - Elite Royale]


Dernière édition par Isabelle de Sérouville le Ven 12 Nov - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:52


César de DUNNOYE
feat Jude Law
(c)Valingaï
Une bonne âme a déjà eu pitié de moi!



Mon âge
26ans
Mon lieu de naissance
Hôtel de Loménie, Paris.
Mon statut dans cette élite
Né César-Philippe de Brienne.
Prince de Dunnoye, comte de Loménie.



HISTOIRE ET CARACTERE

Fils aîné d'une des plus vieilles familles françaises, mes origines remontent jusqu'au XVème siècle, d'où je tire mon prénom.Famille de fidèles serviteurs du roi, rien ne pouvait donc plus me prédestiner à mon rôle, que les études de droit que je fis à l'Université. Nommé aide du Chambellan à 24ans, j'ai, grâce à mon nom, ma fortune et mes parents, obtenu les faveurs du roi. Je suis un homme fidèle et droit, respectueux, et doté d'un grand sens de l'observation.

Je sais rester discret lorsque ma charge me le demande, mais le soir, je me montre extraverti, joueur, attirant les regards. Je suis en effet très attaché à l'apparence, et même si je ne suis pas de ces hommes séducteurs et volages, je ne rechigne pas à une agréable compagnie.

Néanmoins, je suis un être calculateur, et capable de nombreuses choses afin de parvenir à mes fins. Je sais me montrer susceptible lorsqu'un échec retentit. Toujours tiraillé entre deux eaux, je veux être fidèle au roi, mais la jeune Alice ne peut obtenir mes faveurs. Je ne sais encore quel chemin prendre, mais influençable, je sais que je peux être un pion pour qui voudra m'utiliser.

De ma famille, je cache un lourd secret passé, auquel je n'adhère cependant plus. Mon père a toute sa vie caché aux yeux du monde sa confession protestante. Toujours considéré comme un martyr pour sa cause, mon éducation loin de lui m'a cependant fait catholique comme ma mère. Tolérant, tendant à améliorer les relations entre les deux confessions, je ne peux cependant accepter le passé de mon père: celui-ci n'a en effet jamais hésité à financer les actions terroristes des protestants extrémistes. Je le soupçonne d'avoir été lié à des attentats manqués contre le roi.

Après sa mort, je croyais être débarrassé de ce poids lorsque Angélique de Sérouville m'a révélé être au courant de chaque transaction de mon défunt père.




Isabelle de SÉROUVILLE
est ma fiancée....il paraitrait! Étrange volonté de nos parents, mais je ne peux refuser cette gracieuse main de la jeune princesse. Je dois donc l'avouer: je ne sais résister au charme de la jeune femme, malgré ses hauteurs envers moi. Plus elle se montre froide, plus mon caractère taquin prend le dessus, et je ne peux m'empêcher de l'agacer.L'un et l'autre savons que cette union est inéluctable, mais si elle n'en dit rien, je sens qu'Isabelle de Sérouville a sauté à pieds joints dans ce jeu de dupes.
[byAshley Greene - Élite Royale]
Gabriel DUPIN
L'inspecteur en chef m'a par le passé prêté main forte, et depuis, nos relations sont excellentes. Mais sans que je le sache, quelqu'un le paye afin de lever le voile sur quelques ombres de mon passé ou celui de ma famille. Je sens en effet que Gabriel est plus distant, et commence à douter de sa franchise envers moi.
[by Shia Labeouf - Sujet de Philippe XV]
Angélique de SEROUVILLE
"Epousez ma fille, et je balaye d'un revers de main vos affaires passées." Tels furent les mots exacts de la princesse à mon encontre, me ligotant les mains. Malgré ma réelle affection pour Isabelle, je n'avais jusque-là jamais songé à m'unir à elle, mais j'ai à présent ce couteau sous la gorge. Angélique de Sérouville, malgré ses airs doucereux, pourraient rapidement me mener là où elle le souhaite.
[by Catherine Zeta-Jones - Élite Royale]


Dernière édition par Isabelle de Sérouville le Jeu 4 Nov - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 1 Nov - 15:52


Désirée de ROMECOURT
feat Clémence Poésy
(c)Lili
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!



Mon âge
29 ans
Mon lieu de naissance
Calais
Mon statut dans cette élite
Premier ministre du Roi, élue par le peuple.



HISTOIRE ET CARACTERE

Ne me cherchez pas des origines qui atteignent les sommets de la noblesse, tiens les sommets ça me rappelle quelque chose ... mais je ne sais plus, ces souvenirs sont bien trop vagues ! Certes ma famille possède cette particule mais qu'est-ce que le titre de chevalier à notre époque et surtout quand l'argent ne suit pas ! Je suis la cinquième d'une famille nombreuse. J'ai connu tout comme le plus commun des paysans, les sacrifices alimentaires pour nourrir le dernier né, j'ai connu les trous dans mes vêtements, mon dos se remémore fort bien de la dureté de notre matelas où nous dormions parfois à trois. J'ai encore les mains fripées d'avoir laver le linge de mes parents ou des sœurs et frères. Je ne vous dis pas tout cela afin de me plaindre, car bien au contraire je garde une certaine fierté et un esprit logique et conscient des réalités de mon pays. C'est à la sueur de mon front que je suis parvenue au poste que j'occupe aujourd'hui ! Que certains me regardent de haut et me méprisent pour avoir été parfois parmi les cochons, ne me fait ni chaud ni froid ! Leur projet de lois, leurs projets de guerre ou de paix devront passer par moi. Du fond de ma campagne cependant, jamais je n'aurai cru en arriver là ... que de chemins parcourus ... comme celui parcouru avec grand père ce jour là ... mais quel jour déjà ? - que de chemins parcourus donc, je trouvais un travail de plongeuse dans une école préparant à la politique. Je gardais la moitié de mon salaire non pour moi, car je savais me contenter de peu, mais pour mes études.

J'en parlais à un professeur qui tout d'abord refusa puis ému par mon cas et ma détermination finit par céder. Quitte à veiller tard, j'apprenais la nuit ce que les autres apprenaient le jour. Qu'importait ! Je passais mon certificat presque clandestinement en mentant à ma patronne, mais j'exultais lorsque je vis que je l'avais eu haut la main. Le professeur qui m'avait formé et prêté ses livres, s'était attaché à moi et devint alors mon directeur de campagne. Je dois avouer que mes conditions de vie et mon passé furent pour beaucoup dans mon élection. Le peuple se sent proche de moi et désormais je vais me battre pour lui. J'ai confiance en notre bon Roi, peut-être plus qu'il n'a confiance en lui. Je me charge de le faire aimer par ses sujets et d'en faire un grand monarque peut-être plus aimé que son père ... Son père qui a été tué ... non non je ne dois pas y penser, c'était un accident ! Je n'ai rien vu ce jour là ...




Erick SVERKER
Je lui ai présenté celle qui devrait devenir sa fiancée, Isabelle de Sérouville. Peu enclin à ce mariage avec la jeune femme qui ne l'attire pas, je suis cependant tombée sous le charme du prince suédois. Mais hélas je dois me contrôler, cette union est capitale pour le pays. Car si Isabelle épousait César de Dunnoye, cela renforcerait le pouvoir des grands. Tandis que si Erick l'épouse ... Isabelle quitterait le pays et je dois bien l'avouer, une épine du pied nous serait enlevé. La donzelle ne m'inspire absolument pas confiance ! C'est une révoltée et malgré son acquittement, je reste très sceptique malgré le respect que je lui témoigne.
[by Hugh Dancy - Cette Histoire est mon Eldorado]
Marc des ESSARTS
Son visage m'intrigue, je suis persuadée de l'avoir déjà rencontré quelque part mais où donc ? Ce n'est pas habituel chez moi qui me vante d'avoir une parfaite mémoire, d'oublier ainsi les choses. Tout ce que je peux dire c'est que je ressens un mal être en sa présence et mon coeur s'emballe de frayeur, comme s'il s'agissait d'un ennemi mortel ... Qui est-il ? Que veut-il ? Pourquoi me rôde t-il autour comme un vautour ? Il faut absolument que je me souvienne ...
[by Sébastien Stan - Cette Histoire est un Enfer]
Pierre d'OFFAI
Cet homme est venu me demander audience, afin de m'exposer ses aspirations professionnelles. Désirant la nouveauté pour marquer le règne de Philippe XV dans l'histoire, j'acceptais bien volontiers de le recevoir. Il me parla avec précision et des termes fort bien trouvés de ses projets et m'avoua avec sincérité ses difficultés financières. Comme j'apprécie les gens qui osent tout tenter pour leur rêve, je fis pour lui ce que mon professeur avait fait pour moi. Je lui ai donc donné sa chance et l'ai fait engagé comme superviseur dans la Compagnie de Vinci, pour la construction d'édifices populaires mais également d'ingénierie militaire.
[by Ewan Mc Gregor - Cette Histoire est mon Eldorado]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Lun 15 Nov - 22:22


Émilien De PRUNELÉ
feat Mathias Lauridsen
(c)Malicious
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!



Mon âge
26 ans
Mon lieu de naissance
Reims
Mon statut dans cette élite
Chevalier Suivant de l'escorte royale, pair de France et gardien de la Sainte Ampoule



HISTOIRE ET CARACTERE

" Remois nous sommes, et fidélité au trône " Telle est notre devise depuis des siècles ! Aucun de mes ancêtres n'a jamais manqué à son devoir. Nous sommes loyaux et je ne compte hélas plus le nombre de mes ancêtres morts pour la monarchie, sur le champ de bataille. Le dernier, mon cousin a péri en Russie, lors de la régence de Goubervier. On dit d'un Prunelé, qu'il ne pourra jamais mourir sur un lit. C'est vous dire ! De génération en génération, nous sommes donc des rocs, élevés en soldats et sur chaque portrait nous apparaissons avec cette froide et aristocratique apparence. A chaque sacre, il s'agit du même rituel, du même honneur que l'on réserve à seulement douze pairs de France : Celui de garder la Sainte Ampoule durant la nuit précédant la cérémonie et de la conduire à l'archevêque de Reims, lors de la consécration. Ses douze pairs là sont nommés les chevaliers suivants selon une coutume bien établie, car non seulement ils protègent le souverain mais aussi cette relique ancestrale sainte.

Malheureusement, pour Philippe XV, le couronnement tourna au cauchemar. Au moment d'aller quérir, l'objet demeura introuvable. C'est humilié et honteux que j'ai dû porter la nouvelle à Sa Majesté. Bien sûr il ne me tient pas responsable de ce vol, mais puisque je suis en revanche responsable du bien, il m'a confié le soin de le retrouver. Hélas après des années, je n'ai toujours aucune piste, même si je soupçonne dangereusement les Sérouville ... Je dois avouer que cette quête n'est pas de tout repos, car bien souvent on attente à ma vie.




Céleste DEGAS
Ma chère Diane ! Elle m'est apparue tel un ange salvateur alors que je dépérissais dans une rue de Paris. Je venais encore une fois d'échapper à une mort certaine. Nous sommes amoureux l'un de l'autre et à présent mariés. Toujours froid et distant avec les autres, avec elle je goûte à la passion. Elle m'a fait part de sa passion pour la danse. Je vais l'aider à se produire devant la Cour.
[by Anne Hathaway - Citoyenne de la République]
Joaquim SUE
" Bonsoir Monsieur ! Quel froid ce soir et ces dames qui nous font toujours attendre ! A propos qui attendez-vous ? " Ma femme et vous ? " " Ma fiancée ! " Une rencontre de hasard dans un lieu de rendez vous amoureux et voilà que nous échangeons quelques mots, alors que nous attendons chacun notre douce moitié. Nous sympathisions au fil des minutes et nous nous revoyons de temps en temps avec plaisir. Ce que nous ignorons c'est que notre douce moitié est la même.
[by Andrew Garfield- Citoyen de la République]
Albert VALJENEUSE
Tandis qu'un soir j'attendais Diane à notre rendez vous quotidien, j'ai bien aperçu un homme suivant Joaquim Sue qui revenait de chez sa fiancée, je suis un homme d'honneur et si le poursuivi ne s'est rendu compte de rien moi si. J'ai interpellé l'homme pour lui demander des comptes sur son comportement, et le ton est monté ! Aujourd'hui me voilà avec un duel sur le dos, même endroit, même heure et dans seulement deux jours. [by Mila Ventimiglia - Élite Républicaine]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   Ven 28 Jan - 17:49


Elsa d'AUTUN
feat Anne Marie Van Dijk
(c)Lili
J'attends qu'une bonne âme ait pitié de moi !



Mon âge
21ans
Mon lieu de naissance
Autun
Mon statut dans cette élite
Régente du plus grand territoire de France non encore annexé.


HISTOIRE ET CARACTERE

Je suis la rancune et la fierté incarnée et il faut dire que j'ai vraiment de quoi l'être ! Je suis la maîtresse de la dernière région indépendante à 100 %, je ne suis la vassale de personne mais en revanche l'égale des Rois. Les autres comtes, ducs ou marquis doivent plier le genou devant Philippe XV, pas moi et ça doit rester ainsi. Hélas il faut bien dire ce qui est, on lorgne de tous les coins de l'Europe sur mon duché et je sais que si on pouvait m'enlever et m'épouser de force pour avoir mes terres, on le ferait. Mais ceux là me connaissent mal et connaissent mal mon père. Laissez moi vous rafraîchir la mémoire.

Alors que je n'étais encore qu'au berceau, mon père mis au pied du mur a dû céder des fiançailles, entre le Roi actuel et moi même. Il a cédé que cette fois là, une seule et unique fois, et d'ailleurs dès qu'il l'a pu, il s'est rétracté. Louis X ne l'entendit pas de cette oreille et ce fut une guerre civile de plusieurs années, jusqu'à ce qu'un traître, un homme immonde trahisse mon géniteur. Le Duc mon père est à présent en prison tant qu'il ne cédera pas sur le sujet. Lorsqu'ayant atteint ma majorité, il me fit demander, je crus qu'il allait me demander d'accepter la proposition de mariage. Ce fut tout le contraire. Il m'affirma préférer se voir mort et me voir morte plutôt que de céder une once de terre bourguignonne. Le message était clair, ainsi que mon choix. Non c'est non. Malheureusement mon frère cadet furieux de la régence que j'exerce et sans doute jaloux aussi, a comploté et a tenté de me faire tomber dans un piège. J'ai tout découvert et avançant la démence pour ne pas faire soupçonner aux français que son plan avait été déjoué, je l'ai fait enfermer dans un asile où il est désormais bien gardé. Aujourd'hui je joue la duchesse soumise, et pour éviter une nouvelle guerre, j'ai accepté de me rendre à la cour et de me faire conciliante. Ce n'est qu'un masque. D'ailleurs depuis quelques jours ... une rumeur circule. Une autre fiancée ? Mais où est-elle que je l'embrasse !





Thierry de VERMANDOIS
Il ose plaider devant moi la cause des Cathelineau, quelle audace vraiment ! D'abord excédée par son comportement, je dois avouer que ses arguments ne me laissent pas indifférente. A moins que ce soit son charisme ... Suis je donc folle d'éprouver une attirance pour un français alors que je ne veux pas être à leur botte ? Donc je lutte de toutes mes forces contre ce cœur qui bat. Le combat est rude, mais je sais que ma raison l'emportera ... ou pas !
[by Leonardo di Caprio -Sujet de Philippe XV]
Xavier CATHELINEAU
Je le hais de toute mon âme, peut-être légèrement moins que je ne hais son père.. Nos relations ne sont pas tendues, elles sont quasiment inexistantes. Je le toise, je le méprise, je ne le supporte pas mais pourtant nous sommes tous les deux à la Cour de Philippe XV où je ne peux l'éviter. Je sais très bien qu'à un moment donné je devrais l''entendre, ne m'en déplaise. Puisque son père a trahi le mien, il veut absolument racheter cette atrocité. Soit, pour commencer, j'exigerai de lui qu'il me trouve un mari, un mari puissant qui puisse m'aider à contrer la France. by Raphaël Personnaz - Cette Histoire est mon Eldorado
Asalaïs De FOIX
Entre nous ce fut d'abord la glace de la banquise. J'étais aussi froide que la bise, et plus antipathique encore qu'une porte de prison. Elle savait visiblement très bien que le fait d'être nommée demoiselle d'honneur dans ma suite, n'était pas un honneur mais bien le présage de mille tourments. Ce fut le cas, puisqu'elle devenait presque mon esclave. Mais son tempérament reprenant vite le dessus, elle me remettait courtoisement mais fermement à ma place. Depuis je dois dire, que le réchauffement climatique entre nous s'est enclenché. Je la supporte et la traite mieux. De là à espérer être amies ... le pas est loin d'être franchi ! [by Keira Knightley- Cette Histoire est un Enfer]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je siège à l'Olympe du royaume[8/10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes
» tour de siège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Diviser pour mieux régner
 :: Pour trouver chaussure à mon pied.
-
Sauter vers: