AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eulalie des Isarn
Blanche hermine de 1830

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je n'en connais qu'une seule, celle qui fissure le cerveau des républicains et des légitimistes !
Et le coeur?: S'y trouve une loyauté sans faille pour Philippe VII !
Un secret?: Je ne les dis qu'à mon confesseur.

MessageSujet: Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)   Lun 7 Fév - 14:59

    ▬○▬ Eulalie des Isarn

    PASSEPORT JE VOUS PRIE !
    .

    Age. 26 ans {née le 24 août 1848 à Oxford}
    Titres~ Duchesse des Isarn ~
    ~ Filleule et fille adoptive secrète de son Altesse Royale Henri d'Orléans, Duc d'Aumale ~
    ~ Filleule de son Altesse royale Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary, Duchesse de Nemours (décédée) ~
    ~ Princesse de Blida ~
    Origines. Française et Algérienne.
    État civil. Célibataire
    Caractère. ~ Fidèle ~ Loyale ~ Espiègle ~ Séduisante ~ Généreuse ~ Intrigante à ses heures perdues ~ Âme Forte ~ Discrète ~ Entêtée ~Surprenante ~ Enquêtrice ~ Grande mécène ~Persuasive ~ Habile ~ Élégante ~ Ironique ~ calculatrice ~ Compréhensive ~ Subtile ~

    Petite autobiographie.

    Je suis la fille et l'enfant unique, du duc Philippe des Isarn porté disparu en Algérie en 1847, lors de la prise de la smala voulant venger celle d’d'Abd El-Kader. Ma mère, Maryam de Blida après bien des années d'inutiles espérances est morte de chagrin. J'ai donc été très jeune orpheline puisque je ne comptais alors que quatorze ans. Grâce à la générosité de mon parrain, j'obtins d'entrer en la prestigieuse université d'Oxford. J'en ressortais deux ans plus tard, fort bien instruite et diplômée avec un goût prononcé pour l'histoire et les langues. En 1865, n'ayant nulle part où aller, mon parrain et ma marraine m'accueillirent à Orleans House, non loin de Londres.

    Je côtoie depuis la famille d'Orléans déchue, j'aide le Duc d'Aumale dans son projet d'écriture concernant l'histoire des Princes de Condé dont il a hérité l'immense richesse. Ce dernier, ayant perdu toutes ses filles au berceau et ses fils de maladie, m'a fait une proposition singulière : M'adopter officiellement. Il m'aime et je l'aime avec une tendre affection, mais ce n'était pas si simple, je ne pouvais pas me détacher ainsi du souvenir de mon véritable père. Dernièrement j'ai accepté ... pourtant je dois avouer que pour moi la priorité demeure de reconquérir le trône du comte de Paris. Pour cela je dois persuader la famille royale britannique ainsi que Mac Mahon d'intervenir en leur faveur.

    Journal intime d'une conspiratrice royaliste


    En quête de :

    - Des allié(e)s.
    - Des ennemi(e)s.
    - Des liens plutôt compliqués, familiaux ou non.
    - Des personnes jalouses de la position d'Eulalie au sein des deux familles royales, craignant pour leur propre place.
    - Des personnes en sachant plus sur mon père, le Duc des Isarn.
    - Des personnes se passionnant pour l'histoire ou les arts (des mécènes, des collectionneurs d'objets rares et variés)
    - Un voleur ou voleuse qu'elle aurait surpris à Chantilly et aurait désormais peur d'être reconnu par elle.
    - D'ancien(ne)s camarades de l'université.
    - Un fiancé (Oui ce n'est pas à négliger Razz)
    - Des personnes à unir à la cause des Orléans.
    - Une personne détestant son métissage et la prenant donc de haut (préjugés de l'époque) ou tout au contraire, une personne qui FORT tolérante ferait appel à elle pour la cause de l'indépendantisme en Algérie.
    - Une personne lançant la rumeur qu'elle est la maîtresse du Duc d'Aumale pour habiter ainsi à Chantilly et la pousserait malgré elle à officialiser l'adoption afin que le bruit cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalie des Isarn
Blanche hermine de 1830

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je n'en connais qu'une seule, celle qui fissure le cerveau des républicains et des légitimistes !
Et le coeur?: S'y trouve une loyauté sans faille pour Philippe VII !
Un secret?: Je ne les dis qu'à mon confesseur.

MessageSujet: Re: Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)   Lun 7 Fév - 15:09

    LIENS PNJ
    .
    Nécessaires, ils sont le souffle de ma vie


    PHILIPPE VII
    .

    Nombre de gens seront tentés de s'arrêter à ce que son visage reflète! Cette barbe et cet aspect sévère font fuir, au premier abord. Il en est conscient, il sait qu'il n'a pas de charisme ! Il est extrêmement timide bien que fort intelligent, de plus il n'a pas la popularité de son père, le défunt Ferdinand d'Orléans qu'il n'a connu que peu. Aucune image paternelle, aucun souvenir, simplement des portraits et quelques bustes, et cette volonté perpétuelle d'être digne de lui, ce prince mort à 32 ans, si adulé par le peuple qu'en 1848, nul n'osa toucher à son appartement des Tuileries. Oui le respect qu'on portait à son père a été plus fort qu'une Révolution ! En revanche, il garde en mémoire, cette visite à l'Assemblée Nationale avec son oncle Nemours, cette humiliation, cette déchéance, cet exil ... Il n'espère guère devenir un jour Roi des français. Pourtant, j'espère pour lui ! Mon parrain m'a conté en détails la rencontre entre la Reine Victoria et Louis Philippe Ier à 'Eu. Elle ne peut oublier cette entente cordiale ! Elle doit l'aider ! Je m'y emploierai ! Quant à Mac Mahon, je le rencontrerai sous peu

    HENRI DUC D’AUMALE
    .

    Frère d'armes de mon bien aimé père, ainsi que son meilleur ami, le Duc d'Aumale est donc mon parrain. Lorsque ma mère mourut et qu'il vint me visiter à Oxford, je désirais au fond de mon être qu'il disparut aussitôt. Je lui en voulais terriblement, sans cette fameuse bataille, mon père serait encore vivant ! Mon sentiment envers lui a changé il y a dix ans, lorsque j'ai logé à Orleans House. J'ai découvert un homme charmant, cultivé, affectueux, courageux, d'un honneur à tout épreuve ! Fascinant est le mot ! Je me suis aperçue que nous possédions bon nombre de points communs et nous sommes plus liés que jamais. Comme un père et une fille, c'est d'ailleurs ce qu'il a voulu que je sois officiellement. Pour ma part je ne savais que répondre à cette proposition ! Plusieurs choses m'arrêtaient, le souvenir de mon défunt père, la haine que semblait me porter le prince de Condé, mon potentiel futur frère et les rumeurs ! Car personne n'ignore l'impressionnante fortune de mon parrain, m'accuserait-on sitôt les papiers signés d'être une intrigante, que cela ne m'étonnerait pas ! Pourtant après la mort du Duc de Guise, j'ai accepté cette proposition.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalie des Isarn
Blanche hermine de 1830

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je n'en connais qu'une seule, celle qui fissure le cerveau des républicains et des légitimistes !
Et le coeur?: S'y trouve une loyauté sans faille pour Philippe VII !
Un secret?: Je ne les dis qu'à mon confesseur.

MessageSujet: Re: Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)   Lun 7 Fév - 15:10

    Amitié et connaissances
    .
    Indispensables à toute existence !

    PHILIPPE DES ISARN ou d'ERQUELINGHEN
    .

    En construction


    CLÉLIE CORBIER-GASTINS
    .

    En construction

    XXX
    .

    xxx

    XXX
    .

    xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalie des Isarn
Blanche hermine de 1830

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/02/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je n'en connais qu'une seule, celle qui fissure le cerveau des républicains et des légitimistes !
Et le coeur?: S'y trouve une loyauté sans faille pour Philippe VII !
Un secret?: Je ne les dis qu'à mon confesseur.

MessageSujet: Re: Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)   Ven 11 Fév - 12:12

    Ennemis et adversaires
    .
    Lassantes, gênantes, épuisantes : les inimitiés

    XXX
    .

    xxx

    XXX
    .

    xxx

    XXX
    .

    xxx

    XXX
    .

    xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Galerie de portraits d'une Orléaniste (Eulalie des Isarn)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
" Voici demain qui règne aujourd'hui sur la terre."
 :: Lions nos existences
-
Sauter vers: