AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Ven 6 Nov - 21:38

Les personnages pris seront indiqués en rouge et les personnages libres en vert.

Guillaume de MONTFAUCON - Andrew Cooper

Ophélie de MONTFAUCON - Rosie Huntington-Whiteley

Louis MARSAILLY - Jonathan Rhys Mayers

Lan Mei NYORAI - Kristen Kreuk

Marc des ESSARTS - Sébastien Stan


Sofia di Bergamo - Natalie Portman

Alexandre de GUYENNE - Henry Cavill

Asalaïs de FOIX - Keira Knightley




***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Mer 2 Fév - 16:18, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 10:30


Guillaume de MONTFAUCON
feat Andrew Cooper
(c)smootie
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
28 ans
Mon lieu de naissance
Lyon - France de la Troisième République
Mon statut au coeur de cette quête.
Député orléaniste à l'Assemblée Nationale



HISTOIRE ET CARACTERE

Toute ma vie tient à ces trois mots : Passion, Haine, Rancoeur. Ces trois mots semblent être la devise de ma famille, et je pense même peut-être l'adopter, tant elle nous convient comme un gant. Je suis né noble, je suis né fils de légitimiste, je suis né d'un père libertin qui m'a haï d'emblée, car s'il m'a reconnu ce n'est que par chantage, ma mère (courtisane de luxe) a su en effet le manoeuvrer et a réussi à se faire épouser. Ma mère s'en mordit très vite les doigts, aussitôt les vœux échangés, il la délaissa, la battit, la séquestra même.

Cependant la vengeance de mon géniteur ne s'arrêta pas là, le fruit de cette union indésirable devait payer également. La nature faisant bien les choses, j'ai donc rapidement détesté cet homme autant qu'il me haïssait lui même. Une guerre sans merci se déclara alors entre nous, car j'étais bien décidé à lui tenir tête. Il était légitimiste, pour lui déplaire je devins orléaniste. Il méprisait le peuple, je décidais de devenir un de ses représentants à l'Assemblée Nationale, pour la région Rhône Alpes. Je parvenais même à libérer ma mère de ses griffes pour qu'elle quitte la France. Cela il ne me l'a jamais pardonné ! Il me força donc à un mariage, exerçant sur moi des menaces de mort, si je ne cédais pas. J'ai donc cédé, mais cette femme, créature de mon père, je ne l'aimais pas et bien au contraire je tombais amoureux d'une autre. C'est à cause de cette histoire d'amour qu'on pourrait juger banale que j'ai tout découvert sur cette brèche ...




Ophélie de MONTFAUCON
Elle est hélas mon épouse. Celle qui m'a été imposée par un père désireux de faire de ma vie un enfer. En outre, une dague sous la gorge, comment aurais je pu refuser cette alliance ? Oui mon père serait prêt à me tuer pour avoir osé me rebeller et ne pas être une pâle réplique de sa personne. Ophélie aurait pu ne pas m'aimer, mais malheureusement elle est folle de moi. Folle est bien le mot ! Au point de s'en prendre à la femme que j'aime plus que tout au monde ! Elle l'a tout simplement forcée à rester à jamais dans cette autre histoire dont je découvrais l'existence grâce au journal intime d'Ophélie. Elle ignore que je sais tout et même l'endroit où elle a commis son forfait. Et puisqu'elle a fait du tort à Hermine, elle finira donc comme elle !
[by Rosie Huntington-Whiteley- Cette Histoire est un Enfer]
Hermine de JANVILLE
Elle n'est ni ma maîtresse, ni un objet de convoitise puérile, je l'aime et la respecte de toute mon âme ! Ou du moins j'avais ses sentiments honorables, jusqu'à cette heure fatale où Ophélie me l'a enlevée. J'ignorais toute l'affaire et pendant plus d'un an, j'ai cherché, questionné, dépensé des milliers de francs pour la retrouver. Puisqu'elle est désormais morte dans cette autre histoire, j'enfermerai à son tour Ophélie dans la brèche qu'elle a elle même ouverte et je l'anéantirai ! En souvenir de mon Hermine ...
[by Mary-Elizabeth Winstead- Cette Histoire est mon Eldorado]
Nicolas de FILIPPONE
Il s'agit d'un adversaire politique, puisqu'il est radical - socialiste, je ne l'aime pas, lui non plus d'ailleurs ! J'ai toujours avec lui des disputes et des débats qui peuvent durer des heures ! Il m'exaspère et me lasse au plus au point tant il peut être extrême dans ses visions ! Seul réconfort, il tient souvent compagnie à mon exécrable femme ! Qu'elle soit sa maîtresse ou non ne m'importe pas du tout, tant qu'il réussit à l'éloigner de moi ne serait-ce qu'une matinée ! Ces deux là se sont bien trouvés, pourquoi je les séparerai ? J'en viens à prier pour que leur relation soit intime et découverte, je pourrai très facilement revendiquer le divorce après ça !
[by Taylor Kitsch - Elite Républicaine]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Lun 6 Déc - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 10:37


Ophélie de MONTFAUCON
feat Rosie Huntington-Whiteley
(c)malicious
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
25 ans
Mon lieu de naissance
Saint Etienne - France de la Troisième République.
Mon statut au cœur de cette quête
Bourgeoise ô combien venimeuse.



HISTOIRE ET CARACTERE


Mon cher époux vous a sans doute parlé de moi, comme de la pathétique créature de son père. Je vous dirai donc qu'il n'a pas tort. Dès ma naissance j'ai eu affaire aux Montfaucon, famille respectée, famille influençable de la région de Lyon. Ils étaient connus de tous et moi fille de simples bourgeois, d'un banquier et d'une chanteuse d'opéra, je rêvais des heures durant devant leur maison familiale, m'imaginant qu'un jour peut-être j'en serai la maîtresse ... Entre le rêve et la réalité parfois il n'y a qu'un pas, si on s'en donne les moyens. Guillaume, l'héritier du nom se présenta, à la fin de la Commune (1871) aux élections. Je fus sa plus fervente supportrice, mais qu'il ne voyait pas ... Mon orgueil en fut touché et lorsqu'à la victoire son père daigna l'accompagner au bal de la ville, je m'entretenais longuement avec le patriarche. Je ne l'aime pas du tout mais j'étais prête à tout pour devenir madame de Montfaucon !

Lorsqu'il me répondit : oui vous l'épouserez mais à la seule condition de le faire souffrir ... stupidement j'acceptais. Stupidement, car me faire haïr par l'homme que j'adore, que j'adule plus que tout au monde me rend folle. Mais me faire haïr est une chose, me faire chasser en est une autre, et cette garce qui a désiré me voler la place ne l'a pas emporté au Paradis. Cela dit, là où elle se trouve actuellement, c'est comme si elle y était. Mais il reste cette brèche maudite ... tant qu'elle existera je me sentirai en danger. Ce monde doit disparaître coûte que coûte !




Guillaume de MONTFAUCON
Il est l'homme avec un grand H, ma raison de vivre, mon obsession ... je le veux tout à moi, je le veux dans mon lit car oui je n'ai jamais eu de nuit de noces. Il me rejette car je lui ai été imposée par son horrible père. Je dois absolument le retenir car même si j'ai écarté de mon chemin celle qui me gênait, en le faisant passer pour morte, il me hait plus que jamais. Qu'importe j'ai un plan infaillible pour me l'attacher à jamais !
[by Andrew Cooper - Cette Histoire est un Enfer]
Hermine de JANVILLE
Une garce, une hypocrite, une profiteuse qui a profité de sa position de secrétaire auprès de moi pour séduire mon époux. Cruelle erreur et très mauvais stratagème. Dès lors je ne jurais plus que par sa perte ! Un soir, tandis que que j'attendais mon époux à l'Assemblée Nationale, j'ai visité et découvert cette brèche dans la cellule de dégrisement, je l'ai attirée le lendemain jusque là sous un faux prétexte, puis je comblais le tout. La voilà emmurée vivante dans cet autre monde. Guillaume la croit morte dans un accident ... C'est le principal ! En revanche, j'envisage de dynamiter l'entrée de la brèche dès que l'occasion m'en sera fournie afin de me débarrasser définitivement d'elle.
[by Mary Elizabeth Winstead - Cette Histoire est mon Eldorado]
Nicolas de FILIPPONNE
Je l'ai rencontré au Palais Bourbon lors d'une de mes nombreuses visites à mon époux. Tout d'abord il m'était horriblement antipathique, les idéaux de Guillaume étant à l'opposé des siens. Puis j'ai remarqué son attirance pour moi et j'ai décidé d'en jouer. D'une parce que même s'il n'est pas Guillaume, il est toujours agréable de savoir que mon charme opère sur quelqu'un, et de deux ... mon dernier plan consiste à tomber enceinte de lui afin de faire croire à Guillaume qu'il en est le père, après l'avoir piégé bien sûr pour qu'il croit avoir couché avec moi.
[by Taylor Kitsch- Élite Républicaine]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Lun 6 Déc - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 10:53


Louis MARSAILLY
feat Jonathan Rhys Mayers
(c)maquizz
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
29 ans
Mon lieu de naissance
Sens
Mon statut au coeur de cette quête.
Ministre des diplomaties extérieures au service du Roi Philippe XV et surtout au service de notre histoire.



HISTOIRE ET CARACTERE


Je prends mon devoir très au sérieux, il en a été toujours été ainsi. Dès enfant, j'étais un élève sage, discipliné, studieux ... très studieux. Ne jouant que très peu, le nez toujours dans mes livres, je m'intéressais déjà à bien des domaines, comme la finance, la diplomatie et bientôt la politique. Il est vrai que j'ai eu la chance d'avoir des parents fortunés et fort appréciés par notre défunt Roi Louis X, ce qui parfois m'a fortement aidé pour mon ascension sociale, mais aussi parfois paralysé. Mon père faisait partie de l'escorte royale, lors de l'accident tragique en montagne de notre souverain. Lors de la régence exercée par les Sérouville, ma famille se vit chasser de la Cour, on accusait mon père, seul survivant de cette escapade, de ne pas avoir été très vigilant.

Nous avons dû faire face alors à la vindicte populaire, à la colère des grands, ce furent réellement nos années noires, mais qui finalement m'ont permis d'acquérir ce savoir. Nous devons notre salut à un témoignage, que fit un vieux berger des montagnes lors des derniers États Généraux. Il avait assisté au drame du bas de la falaise et mon père fut lavé de tout soupçon. Philippe XV nous rendit alors biens et honneurs et dans un ultime geste de réconciliation me nomma ministre des diplomaties extérieures. Depuis que je suis titulaire de ce poste, cette charge ne m'a jamais été lourde à porter mais depuis que je sais ... depuis que je suis passé par cette Assemblée Nationale et entendu des énormités ... elle est écrasante ! Mais qu'importe, si pénible que soit ma tâche, je lutterai pour la sauvegarde de mon monde quitte à faire des choses répréhensibles ! D'ailleurs c'est déjà fait !




Zita de CRAON
Je m'introduisais chez elle sous la fausse identité de Gustave de Mercier, baron de son état, généalogiste de renom afin d'effectuer celle des Craon, ce que je fis mais dans un but bien précis. Celui d'avoir la certitude que mon Roi et elle descendent d'Agnès de Garlande. Une idée m'est alors venue : Un mariage qui scellerait à jamais les deux dynasties et qui ainsi résorberait la brèche, emportant à tout jamais cette histoire parallèle où les Rois sont chassé de leur trône. Bien entendu je ne comptais pas sur son approbation à me suivre, je décidais donc de l'enlever et de la garder en lieu sûr.
[by Nora Arzeneder- Élite Républicaine]
Philippa de MONCEAU
J'ai confié Zita aux soins de la famille Monceau, dont le père a toute la confiance du Roi mais également la mienne. C'est chez eux qu'elle est recluse en attendant qu'une entrevue ait lieu entre Philippe XV et elle. Je souhaite que mademoiselle de Craon connaisse la différence entre nos deux mondes, afin d'être digne de son futur pays. J'ai chargé Philippa de lui enseigner tout cela et de se ranger au moindre de ses désirs, sauf celui de la liberté. Car pour celui là je suis formel, si elle s'échappe, un Monceau le paiera de sa vie ! Zita est bien trop précieuse pour la survie de notre monde !
[by Zooey Deschannel - Sujette de Philippe XVl]
Alice de FRANCE
Je suis bien le seul à lui montrer tous les égards dû à son rang. Je suis celui qui lui a permis d'assister aux séances des Chambres et de prendre part à certains débats politiques. C'est en sa compagnie que j'ai étudié le moyen ingénieux de mettre fin à la spirale infernale des deux histoires. Nous avons pu intercepter la généalogie des Rois de France de l'autre histoire et après étude, nous avons décidé d'enlever cette Zita de Craon qui est au coeur de toute l'affaire. [by Natalia Vodianova - Élite Royale]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Lun 20 Juin - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 13:09


Lan Mei NYORAI
feat Kristen Kreuk
(c)Mikado
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
19 ans
Mon lieu de naissance
Shanghai - Je suis née au cœur de cette histoire connue de tous.
Mon statut dans cette quête
Fugitive superstitieuse car maudite.



HISTOIRE ET CARACTERE


Je suis née femme, dans mon pays hélas cela équivaut donc à n'être pas grand chose, un objet sans âme en somme. Tout mon malheur est là ou peut-être dans le fait de n'avoir jamais accepté ma condition. Incliner la tête, baisser les yeux devant les hommes, s'écraser ventre à terre devant l'Empereur, n'être rien du tout en ce bas monde, je ne l'ai pas supporté longtemps. Pourtant on disait ma place enviable ! Nièce de conseiller impérial, protégée de l'impératrice mère, en effet quoi de mieux mais dans mon cas quoi de pire. C'est bien cette situation qui m'a perdu, déjà adolescents l'héritier du trône me désirait plus que tout autre, peut-être à cause de cette résistance innée chez moi. Lorsque l'Empereur décéda et qu'il monta lui même sur le trône à l'âge de 17 ans, sa première décision fut de faire de moi une de ses femmes.

Droguée littéralement, j'ai tout subi, mariage et nuit de noces et bien d'autres nuits encore ! Mais les années ont passé et ma rage m'a donné la force de le menacer d'une arme et par cette aide forcée, de sortir un soir du palais et de m'enfuir. Je l'abandonnais sur le bord d'une route sans la moindre honte. Dès lors, je manquais plusieurs fois d'être arrêtée et en particulier à Pékin lors d'une visite du souverain. C'est là qu'il me maudit devant le peuple entier. J'en ai encore la chair de poule. Il m'a maudit à subir toutes les tortures possibles et imaginables dans l'autre monde ! Je fuyais encore plus loin pour échapper à cet homme et à ce souvenir, jusqu'en Europe, jusqu'en France. Mais même là j'étais poursuivie sans relâche ! Je crus trouver refuge dans un coin de la place de la Concorde, mais cette place a ouvert sur un abysse béant ! Derrière l'abîme, c'était l'autre monde ... un enfer !




Katia DOLGOROUKI
Une ennemie que je ne peux ignorer malgré la bonne entente que nous avions eue lors de sa visite en compagnie du tsar. En effet lorsque j'étais encore victime de mon esclavage sexuel, Katia m'avait parue douce et compatissante car elle ne concevait pas cette relation contrainte et forcée. Son combat pour les droits de la femme m'avait touché, hélas aujourd'hui la voilà à Paris et le hasard a voulu que nous nous rencontrions de nouveau. Elle me croit en déplacement à Paris pour l'exposition universelle avec bien entendu l'accord de l'Empereur, dont elle m'a demandé des nouvelles. Elle n'est pas au courant de ma fuite, j'ai tenté de lui avouer mais peut-être qu'elle me sacrifierait pour la politique entre la Chine et la Russie, deux grands Empires. Je n'ai donc rien dit. Il ne me reste malheureusement plus qu'une seule solution pour qu'elle ne parle jamais ... je pense que vous avez déviné.
[by Marion Cotillard - Élite Républicaine]
Véra HENNEQUIN
Méchante et diabolique femme. Si j'avais su lorsque j'ai proposé mes services, afin de ne pas mourir de faim que je serai de nouveau traitée pire qu'un animal, je ne serai certainement pas rentrée dans cette prison. De coiffeuse me voilà devenue bonne à tout faire, ménagère, lingère et j'en passe ! Mais cette fois-ci je suis décidée à ne pas me laisser faire. Si je me tais à cause de cette éducation qui a fait de moi une fausse résignée, et pour ne pas me faire renvoyer, je fais tout pour nuire à cette Véra. Depuis que je me suis mise sous la protection de son époux très jaloux d'elle, en lui confiant un jour qu'elle recevait un homme dans ses appartements, tout est bon ... D'une aiguille plantée malencontreusement dans son crâne, au repas infect en passant par la robe quelque peu déchirée, je me délecte de son exaspération impuissante.
[by Natalie Dormer - Sujette de Philippe XV]
Marc des ESSARTS
Sans doute est-ce la persécution que nous avons subi chacun dans notre histoire, moi pour ma condition, lui pour sa religion, qui nous a rapproché, plus même attiré l'un vers l'autre. Il m'a séduite immédiatement et quelques mois plus tard, nous sommes devenus amants. Seule ombre dans notre relation mais ô combien terrible, je ne serai en paix qu'après avoir détruit mon monde et lui le sien, or comme il ne s'agit pas du même ... un abysse ne pourra que se creuser entre nous.
[by Sébastien Stan - Cette Histoire est un Enfer ]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 13:16


Marc DES ESSARTS
feat Sebastian Stan
(c)LJ
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
26 ans
Mon lieu de naissance
Calais - Royaume de Philippe XV.
Mon statut au coeur de cette quête.
Fanatique religieux, ce monde intolérant et archaïque doit disparaître !




HISTOIRE ET CARACTERE

Derrière cette brèche, j'ai souvent entendu cette expression : Souviens toi du vase de Soissons ! Dans mon monde, je pourrai dire : Souviens toi du massacre de Versailles. Mon arrière grand père y était lui, il s'est fait littéralement lyncher, écartelé ... bref a subi toutes les tortures par la populace assoiffée de sang, la bave haineuse et écumante aux lèvres. Pourquoi ? Pour avoir eu le malheur d'être protestant, ils l'ont accusé comme tant d'autres d'avoir maudit la lignée des Rois par des attentats perpétrés tous les 100 ans. Pour ma part, ruminant mes idées de vengeance, ruminant cette interdiction que nous avons depuis des siècles de pratiquer notre religion, je n'ai pas attendu 100 ans pour faire payer ces tyrans sur leur trône. Figurez vous que lors de cet accident de montagne, celui qui a coupé la corde de ce bon Roi Louis X, que tout le monde adorait, c'est moi ! J'en tire une fierté absolue !

Je n'avais que onze ans à l'époque, mais déjà en moi la rage bouillonnait. J'ai ainsi saisi ma chance et tandis que toute sa petite équipe alpine pleurait, j'exultais au sommet. Jamais il ne leur serait venu à l'idée d'accuser un enfant de mon âge. Lorsqu'ils me virent, je pris un air catastrophé, mieux je filais au village pour chercher le docteur ! J'ai découvert l'existence de cette autre histoire ou autre monde si vous préférez grâce à un passage secret, celui de la nécropole de Reims, je voulais dynamiter les tombeaux mais ... je me suis retrouvé là ! Là où on a le droit de penser et de vivre sa religion, grâce à une révolution ! C'est mon paradis ! Mais cela ne me suffit pas, mon monde à moi si plein d'intolérances doit disparaître à tout jamais ! Ma rancœur n'est pas apaisée loin de là !




Désirée de ROMECOURT
Comment aurais je pu me douter lorsque je coupais la corde, que cette chipie de quatorze ans à l'époque allait passer avec son grand père et son troupeau de brebis ? Comment aurais je pu me douter encore plus que cette paysanne, gouvernerait un jour ce royaume en étant élue Premier Ministre ? Lorsque je la menaçais du couteau qui venait de trancher la corde de Louis X, elle jurait d'oublier ce qu'elle avait vu ! Mais aujourd'hui, m'a t-elle reconnue ? Je veux sa perte, car le doute ne m'est pas permis dans ma situation ! Elle a mis une épée de Damoclès au dessus de ma tête, épée qui n'est pas loin de me trancher la tête si le régicide est découvert.
[by Clémence Poésy - Élite Royale]
Emmanuel de MONTFORT
Un allié de grand poids ! Je lui fais confiance aveuglément et le soutiens car tout comme moi il n'a pas froid aux yeux. Lui aussi désire la perte de Philippe XV et de toute sa race de serpents. J'en ignore les raisons mais qu'importe, l'ennemi de mon ennemi est mon ami ! Il m'a d'ailleurs proposé de faire parti de son plan plus qu'alléchant, dans quelques mois il se débarassera du Roi ainsi que de sa soeur, à moi il m'a accordé la faveur d'attenter à la vie de tous les Sérouville ET de mademoiselle de Romecourt. Une occasion en or, comment pourrais je refuser ? Je n'aurai plus à m'inquiéter et ma vengeance sera enfin réellement assouvie.
[by Gaspard Ulliel - Sujet de Philippe XV ]
Lan Mei NYORAI
Sans doute est-ce la persécution que nous avons subi chacun dans notre histoire, elle pour sa condition, moi pour ma religion, qui nous a rapproché, plus même attiré l'un vers l'autre. Elle m'a séduit immédiatement et quelques mois plus tard, nous sommes devenus amants. Seule ombre dans notre relation mais ô combien terrible, elle ne sera en paix qu'après avoir détruit son monde et moi le mien, or comme il ne s'agit pas du même ... un abysse ne pourra que se creuser entre nous.
[by Kristen Kreuk - Cette Histoire est un Enfer]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Lun 15 Nov - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 1 Nov - 13:20


Sofia di Bergamo
feat Natalie Portman
(c)Anarya
Une bonne âme a déjà eu pitié de moi !


Mon âge
26 ans
Mon lieu de naissance
Turin - Je suis née dans cette histoire parallèle
Mon statut au cœur de cette quête
Folle, je suis devenue folle de terreur après ce que j'ai vu ! Il faut que je détruise cette brèche !




HISTOIRE ET CARACTERE

Cela devait être l'un des plus beaux jours de ma vie. Il a été le plus affreux ! Je parle bien entendu du lendemain de mon mariage. Ma famille, mes amis, tous étaient présents pour célébrer mes noces. Noces modestes car je ne suis que lectrice, fille d'un noble italien et d'une notable française, enseignante d'italien au palais de la Cité, ou du moins je l'étais ! Noces champêtres, mais c'est justement ce qui nous plaisait, le refus de toute mondanité. Si j'avais su prédire ce drame au cœur de ce cadre bucolique, sur les bords de la Seine ...

En effet, mon époux d'un jour a été assassiné d'une balle ! Je m'inquiétais de son retard à l'heure de la fête, et je partais à sa recherche quand je vis un autre homme masqué d'un loup noir traîner mon mari dans une barque. Puis après quelques rames, ils ont disparu, je me jetais à l'eau et nageais dans leur direction. Quelle ne fut pas ma stupeur en apercevant un autre Paris en face de moi ! Je restais stupéfaite quelques instants et je revins sur mes pas ! Hélas j'ai raconté à tous cette histoire invraisemblable ! Ils m'ont prise pour folle suite à mon malheur et je fus internée ! Après quelques mois, et la naissance d'un enfant je fus néanmoins libérée et reprenais la route de cet autre monde, avec la ferme intention de l'anéantir !




Nicolas de FILIPPONNE
C'est lui qui a tué mon défunt époux ! Je le sens jusque dans mes os ! Sa stature, ses yeux si spéciaux que j'ai bien vus malgré son masque, ses cheveux, et surtout sa voix lorsqu'il a laissé échappé ce : " qu'est ce que tu es lourd ! " ironisant sous le poids du cadavre, me le feraient reconnaître entre mille. On me dit folle mais le concernant je suis parfaitement lucide ! Et une chose est certaine, son crime il me le paiera très cher ! Je me suis introduite chez lui, suis devenue intendante de sa maison sous le nom de Maria SALVARI, et j'attends patiemment mon heure ! Pour commencer je vais tout mettre en oeuvre pour le détruire à jamais en détruisant le monde qui l'entoure ! Je trouverai bien un moyen !
[by Taylor Kitsh - Elite Républicaine]
Dorian KENSINGTON
Je l'ai rencontré au sein de ce centre hospitalier dans lequel j'étais enfermée, pour folie. Deux patients ne peuvent que tisser des liens, malgré le fait que Dorian soit plus que discret sur son existence. A se croiser tous les jours durant des mois, j'ai pu néanmoins connaître le mal dont il souffre. Je lui rends visite dès que je le peux mais ces dernières semaines, je ne l'ai guère revu. Est-ce à cause de mon récit sur cet autre monde ? M'a t-il cru réellement folle lui aussi ? Je ne l'espère pas car je me suis attachée à lui !
[by Nicolas Bemberg - Cette Histoire est mon Eldorado]
Alice de FRANCE
Douce jeune fille ! Adorable princesse ! Elle est la seule dans mon entourage et même partout ailleurs, à croire à l'existence de cet autre monde ! C'est grâce à son influence que j'ai pu quitter la prison psychiatrique où je devais subir mille et une thérapies qui n'ont strictement servi à rien ! Alice m'a promis de m'aider dans mes entreprises, et me permet de regagner l'autre monde, une fois mes cours auprès d'elle achevés.
[by Natalia Vodianova - Élite Royale]

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Lun 20 Juin - 22:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Lun 15 Nov - 22:20


Alexandre de GUYENNE
feat Henry Cavill
(c)Tro
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
29 ans
Mon lieu de naissance
Blois, dans ce royaume de Philippe XV
Mon statut au cœur de cette quête
Prince héritier de celui qui serait devenu Louis VII, je tiens à reprendre ce qui doit me revenir.
Je suis comte de Guyenne et adjoint au directeur de la Banque royale.




HISTOIRE ET CARACTERE

Né dans la France d Philippe XV, prince déchu d’un titre que je veux à tout prix récupérer. Il me revient de droit !


Mon enfance n’a été que souvenirs d’une sombre pension, loin d’une famille aimante. Elevé entre un père distant, une mère malade et faible psychologiquement, le mystère a entouré depuis toujours ma famille. Enfant précoce, jamais je n’ai souhaité révéler aux yeux de mes parents mes réelles facultés. Qu’y auraient-ils compris ?! Eux, si centrés sur leur propre monde, eux, si divisés dans leur propre couple !
Quel est ce secret que je n’ai pu toucher du doigt ? Quels étaient ces mots étouffés que j’entendais derrière les lourdes portes des salons de notre maison bourgeoise ?
Des cris, des vases brisés mêlés aux pleurs de ma mère furent les seuls sons que je pouvais percevoir au travers des épais battants.

Mon adolescence fut prise dans les tourments politiques. Pourquoi ce père pourtant si impliqué ne jurait que par la disparition d’un roi ? Du haut de mes 16ans, mes études d’économies à peine commencées, je ne souhaitais que m’éloigner de cette figure stricte et sombre, me défaire de ce joug qui m’imposait de détester chaque descendant de notre bon roi Philippe le Miraculé.
Ma mère, faible esprit manipulé, s’enfonçait dans cette dépression dans laquelle elle avait sombré au décès de ma petite sœur.
Pauvre nourrisson victime d’antiques traditions, sa disparition ne pouvait que me faire haïr plus encore ce père inconséquent.

Ce ne fut qu’à l’âge de 23ans que tout se révéla à mes yeux.
Elle était fraîche, douce et ses paroles apaisèrent mes colères. Joséphine de Luxembourg, la légèreté-même, mais aussi l’esprit batailleur. L’amour ne pouvait que nous lier tous deux.
Cette présence nous relia enfin et si la confiance n’avait pu entièrement s’installer, mon père me dévoila enfin ce que tous ces mots et sons étouffés couvaient en réalité.

Il me mena jusqu’à cette place du Miraculé. Cette place où tout bascula, où mon ancêtre perdit tout, jusqu’à cette couronne qui doit lui revenir.
Car mon père m’a dévoilé de qui se transmet depuis de nombreux siècles ; il m’a conduit au travers de ce labyrinthe de l’Histoire et m’a présenté ce qui aurait du être mon propre monde, celui dans lequel mon nom eut été légitime.
Ces ancêtres bafoués doivent retrouver leurs lettres ! Ce petit frère de Philippe le Miraculé, sans cette Garlande, eut été le seul roi de France et non mon simple ancêtre, époux d’Aliénor d’Aquitaine.
Ces terres de Guyenne, je ne m’en satisfais plus. Il me faut recouvrer mes véritables biens.

Et cette république de Mac Mahon, dont je connais à présent tous les secrets, m’aidera certainement dans ma tâche. Leur monde doit disparaître, mais en engloutissant à tout jamais la dynastie des Garlande. L’Histoire doit reprendre son cours, il le faut !


Doté d’un caractère d’apparence calme et courtoise, je sais me montrer sous les meilleurs hospices, mais lunatique, méfiez-vous de mes sautes d’humeur ! Réfléchissant avant d’agir, je ne fais rien gratuitement : à mes yeux, tout à un prix.
Esprit libertin, ma seule maîtresse reste pourtant la belle Joséphine qui m’accompagne dans ses soirées libres et sans autre limite que la morale.
Ne voyez cependant pas en moi un être vil ! Le sang me fait horreur…ces affaires ne devront en aucun cas m’être dévoilées. Joséphine est cet ange noir tournoyant autour de moi.




Joséphine de Luxembourg
Etrange être qui m’attire mystérieusement depuis tant d’années. Fraîche, heureuse, elle représente tout ce que je n’ai pas eu dans cette jeunesse malheureuse. Mais je le sais, je le sens, elle possède ce côté sombre, peut-être malfaisant, qui m’attire bien plus que je ne le souhaite. Amour ou passion ? Je ne saurais le dire et je reste encore son pantin entre ses mains. Mais petit à petit, je cherche à soulever les véritables desseins de Joséphine : pourquoi cette sensation de secret caché ?
[by Gemma Arterton -Je suis sujet de Philippe XV]
Emilie Von Dalhem
Si notre rencontre fut un hasard provoqué par Joséphine, si cette amitié fut entièrement fausse et basée sur un unique but de manipuler la jeune fille, la présence d’Emilie à mes côtés est comme un soutien rassurant. Tiraillé entre l’envie de l’éloigner de l’ombre de Joséphine et d’assouvir mes véritables desseins, je m’efforce de rester constant à ses yeux. Pour le moment, cette Guise doit voir en moi un véritable ami : une fois la chose acquise, je pourrais aisément la mettre de mon côté et pas son nom, par un désir de vengeance qu’il me faudra entretenir, juger réellement les traitres. En la poussant à la vengeance, elle me servira de paravent pour mes propres affaires. Déstabiliser le gouvernement et le roi pour mieux le renverser.
[by Léa Seydoux - Citoyen de la République]
Victor Von Dalhem
Il fut aisé de provoquer le destin pour cette rencontre atypique. Si cette relation n’avait pour unique but d’approcher Emilie Von Dalhem, il m’est venu difficile de me défaire de cet homme curieux mais néanmoins intéressant ; il fut facile d’endormir sa méfiance, mais je reste sur mes gardes : il est brillant, diplomate et un seul faux pas pourrait lever le voile du secret.
[by Robert Downey Jr - Citoyen de la République]

***********************
La plus grande ambition n'en a pas la moindre apparence
lorsqu'elle se rencontre dans une impossibilité absolue
d'arriver où elle aspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   Ven 3 Déc - 17:48


Asalaïs DE FOIX
[Alias Blanche Cathelineau]
feat Keira Knightley
(c)lj & Tumblr
J'attends qu'une bonne âme aie pitié de moi!


Mon âge
23 ans
Mon lieu de naissance
Foix, ce prestigieux comté qui doit renaître de ses cendres, la République l'a assez floué aux pieds comme ça !
Mon statut au cœur de cette quête
Une profonde nostalgique et une victime d'un concours de circonstance.




HISTOIRE ET CARACTERE

Mon prénom vous étonne chers français ? Ça n'est pas étonnant puisqu'il est occitan et occitan pure souche ! Tout comme moi d'ailleurs corps et âme ! Quelle magnifique région que celle du Béarn, de l'Ariège avec ses brumes, ses forêts, ses châteaux où on peut ressentir encore les âmes qui y ont vécu. Dont celle de Gaston Phébus, le Soleil bien plus impressionnant, grand et beau que ce Louis XIV. C'est lui mon héros et d'ailleurs mon ancêtre. Je ne vis depuis que pour rendre à son ancien comté, toute la grandeur qu'il possédait ! Voilà pourquoi je milite et pas qu'un peu, cela m'attire même des ennuis judiciaires tant je réclame cette indépendance haut et fort ! Quitte à être cassante, ironique ou cynique.

C'est lorsque j'ai fait un pèlerinage à Peyrepertuse pour la mémoire des occitans qui s'y firent brûlés vifs, que je passais par cette brèche qui au début me sembla un passage secret sans importance. Ma surprise ne fut rien lorsqu'arrivée au sein d'une forteresse bien vivante, je me fis arrêter et emprisonnée sans plus de formalités, par des gens bien curieux qui me parlaient du seigneur des lieux. Était-ce un rêve ? En tout cas ce fut bien et bel un cauchemar lorsqu'un homme vint me poser un ultime atum : " Ma fille Blanche est morte il y a 10 ans dans un pays étranger, j'ai fait croire à ma famille qu'elle était bien vivante, soit tu joues son rôle soit je te laisse croupir ici ! " Avais je le choix ? Non, alors je choisis de jouer le jeu ... Je rentrais donc dans la famille Cathelineau, exilée, honteuse, détestée. Mais finalement, j'ai fini par aimer ce nouveau monde ou plutôt histoire, puisque l'Occitanie est indépendante et libre. Ce monde serait bien mon Eldorado, s'il n'y avait pas ce stupide portrait de moi circulant dans l'Ariège. Le motif ? On me recherche dans toute la province, car on me croit disparue. Depuis, je ne cherche plus qu'à résorber mon monde qui peut gâcher ma nouvelle vie.




Elsa d'AUTUN
Entre nous ce fut d'abord la glace de la banquise. Elle était aussi froide que la bise, et plus antipathique encore que la porte de prison, que je venais de quitter. Je savais très bien que le fait d'être nommée demoiselle d'honneur dans sa suite, n'était pas un honneur mais bien le présage de mille tourments. Ce fut le cas, puisque je devenais presque son esclave. Mais mon tempérament reprenant vite le dessus, je la remettais courtoisement mais fermement à sa place. Depuis je dois dire, que le réchauffement climatique entre nous s'est enclenché. Elle me supporte et me traite mieux. De là à espérer être amies ... c'est un fol espoir mais qui sait ?
[by Anne Marie Van Dijck -Elite Royale]
Xavier CATHELINEAU
Mon frère soi disant, quand je suis arrivée au château, j'étais très loin de me douter que j'en tomberai amoureuse, le rôle imposé qui commençait à me plaire, me pèse depuis quelques temps. Surtout lorsqu'il m'a avoué être passé dans l'autre histoire, la mienne, non seulement j'ai pris peur de le perdre, puisqu'il a trouvé en ma République son paradis. Mais pire que ça, s'il voit mon portrait ... il découvrira tout et sans doute me haïra de lui avoir jouer cette comédie !
[by Raphaël Personnaz - Cette Histoire est mon Eldorado]
Thierry de VERMANDOIS
La brusque réapparition d'une sœur en études depuis des années, dont personne ne se souvient, car l'ayant vue pour la dernière fois enfant, a attisé sa méfiance. Je le sais et malgré tous mes efforts pour le persuader de ma fausse identité, j'ai l'impression que ses doutes ne diminuent pas du tout. Enquêterait-il que je ne serai pas surprise ? Une chose est sûre, il ne me séparera pas de Xavier, sinon ... je préfère me taire quant à mes intentions ! Elles pourraient vous sembler radicales, et j'espère vraiment ne jamais en arriver là ! [by Leonardo di Caprio - Sujet de Philippe XV

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'aspire à résorber cette brèche ! [8/9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.
» quel est cette objet
» quelle est cette décoration militaire ?
» Devine d'où vient cette image?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Diviser pour mieux régner
 :: Pour trouver chaussure à mon pied.
-
Sauter vers: