AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Chronologie des évènements marquants de l'Histoire Parallèle

Aller en bas 
AuteurMessage
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Chronologie des évènements marquants de l'Histoire Parallèle   Sam 30 Oct - 20:05



ÉVÈNEMENTS MARQUANTS
DE L'HISTOIRE PARALLÈLE



1108 - 1137 : Règne de Louis VI le Gros.

13 octobre 1131 : Accident de cheval de Philippe de France. Il survit miraculeusement. [Cette date est la date clef qui a tout fait basculer et a ouvert la brèche entre l'histoire que nous connaissons tous et celle qui se joue ailleurs. ]

1137 - 1160 : Règne de Philippe II le Miraculé, agrandissement considérable de Paris et du Palais de la Cité, le souverain sera le premier monarque de la dynastie Capétien - Garlande, qu'il crée en l'honneur de son épouse Agnès. Ses descendants se nommeront désormais de France et Garlande.

1200 : Eudes Ier, fils de Philippe II promulgue la loi en faveur de l'accession au trône des femmes, à condition d'absence d'héritiers mâles.

1205 - 1245 : Accession au trône d'Isabelle Ière, fille du précédent, malgré son mariage elle conservera le nom de sa dynastie.

1245 - 1450 : Agrandissement du territoire royal avec l'annexion pacifique de plusieurs possessions vassales. La Bretagne, la Bourgogne ainsi que l'Auvergne sont donc annexées. Ces terres sont acquises par héritage, par mariage, ou par vente (au prix excessivement élevé) de la part de ces seigneurs.

1498 : Suite à la ruine des caisses de l'Etat, Etienne Ier fait une alliance avec l'Espagne et l'Angleterre pour faire front contre l'Empire Russe, ennemi mortel de la France. On nommera ce traité : Le traité de l'Invincible Alliance. Il perdure encore en 1875, ces pays conservent des relations diplomatiques excellentes qui leur ont permis de ne jamais entrer en guerre les uns contre les autres.

Début du XVème siècle : Croissance du Protestantisme, il est plus ou moins accepté au sein du royaume. Les mesures du gouvernement et de l'armée évitent de trop grands bains de sang. On fait taire les oppresseurs en les mettant en prison ou en les exilant.

1552 : Le Vatican déclare la Croisade à l'Occitanie suite à la rébellion des cathares. Le Roi Philippe IX l'honorable fidèle à son devoir de suzeraineté, se ligue contre le Vatican avec ses alliés. Victoire de Peyrepertuse, forteresse qui deviendra dès lors le nid d'aigle des Rois de France. L'Occitanie par le traité de 1556, consent à se rattacher à la France tout en conservant son seigneur local.

1575 : Mort à Paris de la plupart de la famille royale, un tonneau de poudre ayant explosé en l'église Sainte Geneviève. Le meurtrier réussit malheureusement à s'enfuir. On ne retrouvera sur les lieux du crime qu'un parchemin où il était écrit : Je venge ma naissance par votre mort. Cette explosion fera 175 morts. Un monument est dressé à l'emplacement du drame par la survivante restée au Palais de la Cité : Jeanne II.

1590 : Guerre avec la Suède, un autre ennemi de la France, elle durera vingt ans et s'achèvera par une défaite du royaume. Le Roi retenu prisonnier par l'ennemi, doit livrer deux de ses fils afin d'être libéré. Afin de sauver l'un de ses frères de ce déshonneur, la princesse Nanthilde prend sa place, se déguise en homme et rejoint la Suède. Bientôt le secret est découvert et l'on craint une reprise des hostilités. Fort heureusement, il en est rien à condition du mariage de la princesse avec l'héritier suédois. Leur alliance a donné naissance à la branche Sveker - Garlande.

1675 : Un autre attentat avec le même message a lieu à Reims. Seuls le Roi et son épouse trouvent la mort, mais horrifie la France entière. L'on commence à parler de malédiction.

1775 : Le même crime se renouvelle ne touchant que le souverain cette fois lors d'un pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle. Ca en est trop, le peuple constatant qu'à chaque fois les meurtres surviennent au coeur d'un lieu symbolique catholique, se persuadent que les protestants sont la cause de leur malheur.

1778 : Massacre de Versailles, aux portes de Paris, où se réunissaient les chefs protestants. On y comptera plus de 2500 morts, on arrêtera 300 personnes. On les torturera pour qu'elles avouent l'auteur des régicides. Un homme le fera. Ayant eu la confirmation du complot protestant contre sa famille, Etienne III les chasse de son royaume, sans tenter de déchiffrer plus avant le mystérieux message laissé à chaque fois sur place. Les monarques ne reviendront plus jamais à Versailles et font détruire le pavillon de chasse qui s'y dressait.

1802 : Tentative de coup d'Etat de la part d'un certain Napoléon Bonaparte, corse de naissance, donc étranger. Il ne parviendra pas à son but ultime mais pour obtenir la tranquillité, Eudes V lui permettra de devenir Napoléon Ier de Corse, une principauté où sa dynastie se perpétue toujours. Il s'agit du traité d'Ajaccio.

1848 - 1858 : Règne éphémère de Louis X le Très aimé, mort des suites d'un accident en montagne. Ce souverain, jeune, beau, humble, énormément sociable est pleuré par tout son peuple.

1859 : Scandale immense à la naissance de la princesse Alice et à la découverte du mariage morganatique de la Reine mère Inès avec un simple général russe. Officiellement Alice est fille de Louis X, mais tout le monde sait qu'il en est rien. D'autres enfants sont nés de ce mariage mais ne sont absolument pas dynastes. Les grands commencent à s'agiter.
Agités par Goubervier de Sérouville, aîné de la famille et frère d’Auguste, les Grands appuient le peuple dans sa vindicte contre la reine : dans l’ombre, certains puissants sont partisans de pamphlets contre la reine et la princesse Alice.

1860 : Accession au trône de Philippe XV à l'âge de 13 ans. La régente, sa mère est démise de ses fonctions. Les Sérouville, cousins du Roi, sont appelés au pouvoir. Goubervier de Sérouville, aîné de la famille, est nommé régent.
Régent dur et implacable, il appelle auprès de lui au Conseil, Auguste, son cadet. Le peuple gronde, mais plus tempéré que son frère, Auguste calme Paris en baissant les impôts sur la guerre, lourds pour le peuple, et en appuyant les édits favorisant le droit de propriété des paysans.

[Dates sur la Régence des Sérouville

1864 : Déclaration de guerre à la Russie. Les impôts sont à nouveaux levés, menant le peuple à se méfier à nouveaux des deux figures de la régence : Sérouville.
La France est indéniablement en sous-nombre, et l’artillerie de la Russie dépasse celle du pays. Le peuple accepte l’armée de volontaire demandée par la France, mais quelques soulèvements se lèvent dans la région de Clermont-Ferrand, refusant de prêter main-forte à un régent qu’il les oppresse.

1865 : Fin de la régence, mais le sacre de Philippe XV se déroule très mal, la Sainte Ampoule a été dérobée, il ne peut donc être Roi de droit divin aux yeux de tous. Le peuple l'aime car il est le fils de Louis X, mais très à cheval sur les principes, et ne le connaissant que peu, il ne peut lui faire totalement confiance, surtout concernant ses pouvoirs de guérison.

1868 : Bataille d’Ostrava contre la Russie, marquant la fin de la « Guerre de Quatre ans ». Promu maréchal, Auguste de Sérouville bénéficie alors du soutien du peuple, ayant su protéger au maximum ses soldats. Il est à nouveau nommé au Conseil du roi.
Malaise du peuple par rapport aux impôts, exacerbé par de nombreux Grands du royaume.
En décembre 1868 jusqu'à fin janvier 1869, un des plus grands procès a eu lieu, définissant les traîtres au royaume suite au suicide mystérieux du Premier Ministre. Les plus grands noms y ont été jugés, et parfois condamnés.

1873: Fin de la révolte dite "du Youjak", marquant la fin des dissidences politiques du royaume. Après la mort de l'ancien régent, un second procès a lieu afin de condamner les coupables de la révolte.

1875 : La France craint que la main du destin s'abatte à nouveau sur son Roi, malgré l'éviction des Protestants. Des arrestations arbitraires ont lieu, la tension est à son comble, car en outre le Roi n'est toujours pas marié et n'a pas de descendance, si un malheur arrivait ... ça en serait fini de la dynastie des Capétiens - Garlande.

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Dim 7 Nov - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Chronologie des évènements marquants de l'Histoire Parallèle   Sam 30 Oct - 20:10



GRANDES DATES POLITIQUES

1367 : Les Etats Généraux sont désormais organisés tous les 25 ans systématiquement. Le peuple y élit ses représentants afin de se faire entendre par le Roi et assiste aux débats.

1415 : Loi promulguant le droit de vote par délégation, des représentants sont élus dans toutes les provinces du royaume et intègrent le Conseil du Roi. Il s'agit d'une première en Europe. Le Roi Philippe VII sera à ce titre surnommé : Le Populaire.

1668 : Loi instaurant la création d'un Parlement avec des représentants élus par l'ensemble du peuple cette fois, femmes et hommes confondus. Ce sont les débuts du suffrage universel direct et donc de la Monarchie dite Constitutionnelle. Selon cette Loi dite " Loi du bien être du Peuple" le Parlement obtient certains pouvoirs sur le Roi et son Conseil, il est rééligible tous les 10 ans.

1822 : Création du poste de premier conseiller du Roi (équivalent de premier ministre) ce poste est accessible aussi bien aux hommes qu'aux femmes. Il est occupé par la tête de liste selon la majorité obtenue lors des élections.

1836 : Les parlementaires sont élus désormais pour 7 ans et sont au nombre de 345.

1848 : Le Roi Louis X, décide de mettre son trône en jeu en décrétant un référendum national sur la question de la Monarchie. Il ne sera sacré qu'après avoir été élu, s'il ne l'est pas, il renoncera à son trône. Cette mesure qui remet au goût du jour l'élection de Hugues Capet en 987 lui vaut l'adulation du peuple, qui ne s'est jamais senti aussi important aux yeux d'un Roi. Face à son écrasante victoire à plus de 75 % des voies, Louis X propose une loi au Parlement qui est aussitôt acceptée : Celle d'un référendum tous les 75 ans, sur la question du régime en place.

NB : Toutes ces mesures ont été prises soit dans un élan d'amour sincère pour la démocratie, soit par stratégie pure. En effet, face à certains évènements extérieurs au pays ou changement de la société, les monarques ont préféré prévenir que guérir. Pour l'heure ils ont donc été des précurseurs et de très fins diplomates. Ces réformes (en particulier celle de 1668 et de 1848) leur ont valu de conserver depuis le Xème siècle, leur trône sans que celui-ci ne soit jamais réellement en danger. Le peuple est satisfait de la monarchie, le mot République ne lui viendrait pas à l'esprit.

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
 
Chronologie des évènements marquants de l'Histoire Parallèle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pamphlets et surins à Serramire : Chronologie des évènements
» Les évènements marquants du Monde des Mortels en 2001
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Le forumhaiti face à l'histoire d'Haiti de 1986 à 2006
» Chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Puisque tout a un commencement...
 :: Quelques repères chronologiques
-
Sauter vers: