AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Eugénie de Baroeul [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eugénie de Baroeul

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 06/11/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je ne vois pas de quoi vous parlez ?
Et le coeur?: Il semble ensorcelé pour un mystérieux jeune homme...
Un secret?:

MessageSujet: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Sam 6 Nov - 21:03





Eugénie de Baroeul


par __[Nina Dobrev]__



Mon identité complète: Eugénie de Baroeul
Je suis né(e) le: Le 09 juin 1851
Je suis: Comtesse de Beaumont et d’Auberville


Je viens:

♦de cette brèche où ton Louis XIV m'est totalement étranger !



Cette brèche:
♦Je n'en sais encore rien;

Quelles sont mes intentions:

Mes intentions ? C’est une bonne questions. Je suppose que je peux déjà dire que je désire me rapprocher de Jules Garat, un homme mystérieux que j'ai rencontré il y a peu mais qui a fait bel effet sur moi. Mais mon plus grand désir pour être honnête, ce serait de vivre dans un monde où les femmes auraient toutes la place qu’elles désirent pour s’exprimer. Heureusement je suis entourée d’ami qui m’acceptent comme je suis, timide mais passionnée. Alors, disons que je désire ouvrir l’esprit des hommes par petites touches…



Prénom et/ou pseudo:LucioleAge: 21 ans
Comment avez-vous connu le forum? par le partenariat avec le bal de l’empire ^^
Pourquoi ce personnage?Parce que j'ai flashé dessus...
Fréquence de connexion:Le plus souvent possible
Code du règlement: ô temps, suspens ton vol.
Question? suggestion? petit mot?non rien, peut-être plus tard XD





Fin de l'été de 1863

Assise au bord du cours d’eau, la jeune fille souleva ses jupons et entreprit de glisser le bout de ses orteils dans l’eau. Frissonnant de plaisir, elle dessina du bout des pieds des ondes sur la surface limpide de l’eau. La température était écrasante et la petite commençait vraiment à penser à se dénuder pour s’y glisser toute entière quand, tout à coup…

« Eugénie ? Eugénie, où êtes-vous, chère enfant ? »

Relevant les yeux, la jeune fille observa le ciel. Il était encore clair, elle pourrait donc encore un peu trainer avant de se montrer… Se redressant en vitesse, elle partit se cacher dans les fougères. Sa mère voulait lui annoncer une nouvelle qu’elle connaissait déjà. En effet, l’écoute discrète aux portes était devenue un sport que pratiquait aisément la demoiselle.
Pourtant cette fois, Eugénie aurait aimé ne pas avoir entendu ce dont ses parents avaient discuté quelques heures plus tôt. Elle ne désirait pas partir, elle ne voulait pas quitter ses amis et sa vie actuelle. Surtout en sachant où ils voulaient l’envoyer…


*Une prison pour filles…*

Née dans une famille où le nom et la place dans la société étaient ce qu’il y avait de plus important, Eugénie ne pouvait pas éviter la pension. Et d’après ce qu’elle avait entendu, ses parents avaient choisit la meilleure de toute. Ou tout du moins, celle où les personnes les plus importantes avaient placé leur fille… Ce qui lui assurait une pension très stricte et probablement pas très joyeuse ; elle qui était née rêveuse, elle allait devoir user de ce talent pour que son esprit puisse s’échapper dans des lieux plus heureux quand il serait enfermée. Car oui, elle ne doutait pas qu’elle devrait y séjourner. Même si à ce moment précis, elle était cachée, elle finirait par se montrer et accepter ce que ses parents avaient décidé pour elle. Car elle était qu’une fille. Et dans ce monde, la place des filles étaient à l’obéissance, quoi qu’elle en pense…

« Mère ? Je suis ici… »

Les années pensions...

« Mademoiselle Baroeul ? »

« Oui, ma mère ? »

Avec son plus pur visage d’ange, la jeune fille approcha de la religieuse. Il était important qu’elle semble innocente car après les bêtises qu’elle avait déjà commises, il était important qu’elle reste à carreaux. Enfin elle aurait du se tenir à carreaux. Le seul problème c’était que dans cet endroit, il n’y avait pas grand-chose à faire en dehors de la prière, des cours et des sorties prévues par les sœurs. Du coup, quelques amies et elle avaient pris l’habitude de faire connaître leurs opinions d’une manière… peu appréciable pour des personnes figées dans la tradition. Oui, elle était catholique, oui elle était d’accord avec la plupart des choses qu’on lui apprenait et elle était même devenue au fil du temps une femme accomplie. Mais avec des idées et parfois des comportements qui frisait l’indécence pour une femme.

« Jeune fille, est ce encore vous où l’une de vos amies qui avez commis cet acte ? »

Dans la voix de la vieille femme, l’amusement était à peine masqué par l’ennui que lui posait la jeune fille. Baissant les yeux, Eugénie ne répondit rien car si elle gardait la tête bien penchée vers le sol, la religieuse ne verrait pas son sourire.

« Mon enfant, je sais tout cela part d’une bonne intention, que vous désirez juste montrer que les femmes aussi peuvent réfléchir ou même agir… Cependant, il faut que vous acceptiez ou si vous n’y parvenez pas, au moins tôleriez le fait qu’en tant que comtesse vous devez montrer l’exemple. »

Relevant les yeux, Eugénie, les planta dans le regard de la sœur. Elle connaissait déjà tout son discours abrutissant. Mais elle ne pouvait se résoudre à s’y plier. Alors elle ne put se contenir et d’une voix franche et triste, elle lui répondit :

« En tant que femme soumise ? »

« En tant que femme du monde qui connait sa place de femme. Un jour, vous rencontrerez un homme, vous fonderez une famille et pour que vos enfants ne manquent de rien, vous devrez leur apprendre à bien se comporter afin qu’eux même vivent une vie heureuse… »

« Mais moi, je ne serais jamais heureuse ! »

« Si, mais d’une autre manière. Vous serez dévouée à votre mari et vous apprendrez à aimer ce que vous aurez… A présent, je voudrais que vous et vos amies, vous fassiez disparaitre toute trace de… votre acte. »

A quoi bon avoir un cerveau et des connaissances si les seules choses dont elle pouvait se servir était ses mains ? Couture, lecture, enfant et gestion du personnel, voilà ce que serait donc sa vie ? Dans un soupir lourd de sens, Eugénie fit signe à la sœur qu’elle ferait comme elle lui avait demandé.
Ce jour fut décisif dans l’apprentissage de la jeune femme. Si elle n’était toujours pas en accord avec ces idées, elle sut que jamais elle ne ferait le poids seule pour faire passer ses idées. Si un jour elle rencontrait un homme qui l’acceptait telle qu’elle était en vérité alors peut-être pourrait elle fonder une famille qu’elle voudrait unie et libre, de penser et de vivre à sa propre façon…

Suite à ce jour, la jeune femme ne se fit plus (trop) remarquer. Et quand vint le jour de son départ, Eugénie dut bien admettre qu’elle avait été heureuse tout au long des années passées dans cette pension. Prenant chacune de ses amies dans ses bras, Eugénie sut qu’elle ne garderait contact qu’avec très peu d’entre elles car beaucoup venait de trop loin.


La vie est pleine de rencontre...

« Eugénie ? Oui je sais qui est cette jeune femme. »

« Et bien, comment est elle afin que je puisse la reconnaître lorsque que je la verrai ? »

« Pour commencer, il faut que vous sachiez qu’on ne peut séparer son physique de l’aura qui émane d’elle. Quand elle entre dans une pièce, il semble qu’elle efface le reste du monde rien que par sa présence. C’est un peu comme si elle était constamment baignée d’un éclat lunaire… Puis avec le temps on s’y accoutume pour ne plus sentir que l’intelligence et la force de caractère émaner d’elle.»

Observant par la fente de la porte qui pouvait bien parler d’elle en ses termes élogieux, elle sourit avec malice. Ce n’était autre qu’Henri. Le fils d’une famille de riches amis qu’avaient invité ses parents pour les vacances d’hiver. Lors de leur première rencontre, les deux jeunes avaient très vite sympathisé sous le regard de leur chaperon. Se déplaçant un peu de côté, elle essaya de regarder à qui le jeune homme parlait. L’observant de dos, elle ne put remarquer que ses vêtements à la dernière mode et sa carrure carrée.

« Oui mais cela ne m’aidera pas beaucoup, parlez moi plutôt de ses traits particuliers… »
« D’accord, alors je vais être plus… clair. Quand je l’aie vue la première fois, j’en ais eu le souffle coupé. Pas seulement à cause de sa beauté mais surtout à cause de son regard. Des yeux comme ceux là, je n’en avais encore jamais vus. Ils étaient ambrés et pétillaient dans le soleil… »

Sursautant à la description que le jeune homme faisait d’elle, Eugénie décida de disparaître en vitesse. Elle ne voulait pas entendre la suite car il lui semblait que son ami se confiait à cette personne. Un peu trop comme s’il l’avait fait à un journal intime.
Quand elle fut enfermée dans sa chambre, la jeune femme s’assit face à sa coiffeuse et s’observa dans le miroir. Jusque là, elle n’avait jamais pris conscience de son corps et encore moins de ce que les hommes pouvaient percevoir ou non en la voyant. Elle devait bien admettre qu’elle les avait déjà vus baisser les yeux sur sa poitrine ferme et haute mais jamais elle n’avait pensé qu’ils pouvaient ressentir quoi que ce soit pour elle. La seule fois où l’un d’eux lui avait fait clairement des avances, il avait plutôt parlé de jolis minois, de son cou gracile et de son charme sensuel. Autant dire qu’après ça, il n’avait plus pu l’approcher de trop près sans qu’il y ait une étroite surveillance…

*Mais toi, Henri… Tu es mon ami d’enfance…*

Jamais la demoiselle n’aurait pu imaginer qu’il l’aime en secret. Elle-même ne l’avait jamais vus de cette manière, d’ailleurs il était plus un frère qu’autre chose à ses yeux. Un frère dont elle aurait été proche. Pas comme Charles.
Ah Charles ! Depuis quelques temps, elle essayait de se rapprocher de lui. Elle n’avait pas beaucoup de souvenirs en commun avec lui mais elle sentait qu’elle avait pour lui une tendresse fraternelle qui se muerait sans doute en amour s’il lui en donnait l’occasion.

Reposant sa brosse au son de quelques coups frappé à la porte, elle se leva pour aller ouvrir. Vérifiant son allure une dernière fois dans le miroir avant d’ouvrir, elle se remit une mèche de cheveux derrière l’oreille. Elle découvrit alors devant sa porte sa meilleure amie. Avec joie, elle l’accueilli avec énergie.

Si elle-même était naïve, douce, innocente et romantique, elle devait admettre qu’Isabelle de Sérouville la complète par sa vivacité et prise de risque. Eugénie l’aimait comme une sœur et la connaissait depuis sa plus tendre enfance. C’était sans doute la seule personne pour qui elle donnerait sa vie sans hésiter…
La seule… mais, probablement plus pour longtemps car son amie était venue lui parler du jeune homme qui parlait un peu plus tôt avec Henri. Et à l’entendre, il lui ravirait bientôt le cœur à son tour…

Jules Garat… un homme bien mystérieux dont Eugénie aimerait se rapprocher. Espérons qu’Isabelle pour l’y aider...





Dernière édition par Eugénie de Baroeul le Jeu 11 Nov - 19:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Dim 7 Nov - 0:16

Bonjour et bienvenue sur Et Si !!!!

Quel plaisir de te retrouver ici ! What a Face Nous connaissons ton identité sur Bal de l'Empire, te voilà repérée ! Razz

Au plaisir de te lire ! Very Happy

Nous reviendrons sur ta fiche quotidiennement ^^

A très vite Smile

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !


Dernière édition par Zita de Craon le Jeu 11 Nov - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Eugénie de Baroeul

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 06/11/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je ne vois pas de quoi vous parlez ?
Et le coeur?: Il semble ensorcelé pour un mystérieux jeune homme...
Un secret?:

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 19:32

Arf ! Je suis repérée !!! Razz
Bon voilà j'ai terminé ma fiche, enfin je pense... Dites moi s'il manque quelque chose...
J'ai donné un petit côté féministe à Eugénie, si ça pose problème, je peux changer ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 19:38

Ma chère Eugénie cheers

Connaissant ton niveau, nous ne nous inquiétons en rien avec Zita! Le personnage est bien cerné, même si les descriptions des liens restent un peu court.
Tu pourras développer tout cela dans tes fiches de liens et RP à venir, je te fais confiance Smile

Merci d'avoir choisis Et Si, je te laisse naviguer pour un rang personnalisé, les fiche de liens, de RP et tout le petit bazar administratif Wink

N'oublie pas également de mettre à jour ton Jardin Secret Smile

Et bien sûr...bienvenue Very Happy

PS: nous avons ajouté une petite question après que ta fiche ai été postée: "pourquoi ce personnage?": nous sommes très curieuses par ici ^^
Merci d'avance Smile

***********************
La plus grande ambition n'en a pas la moindre apparence
lorsqu'elle se rencontre dans une impossibilité absolue
d'arriver où elle aspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugénie de Baroeul

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 06/11/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je ne vois pas de quoi vous parlez ?
Et le coeur?: Il semble ensorcelé pour un mystérieux jeune homme...
Un secret?:

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 19:43

merci beaucoup pour votre confiance. Je dois admettre que ma présentation est un peu courte mais je me rattraperai par la suite je vous le promet cheers

Alors j'ai choisi Eugénie parce que j'adore son petit côté naïve et romantique tout en étant assez pugnace. J'aime assez le fait de jouer sur son côté fragile et sa force de carcatère. Et puis j'aimais bien ses liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 19:48

Oui, pour une fois nous serons amies déclarées ^^

J'aime beaucoup le côté féministe que tu lui a donné, ça lui correspond assez bien Razz

Merci pour cette petite répons Very Happy


Bon jeu!

***********************
La plus grande ambition n'en a pas la moindre apparence
lorsqu'elle se rencontre dans une impossibilité absolue
d'arriver où elle aspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 20:38

bravo pour ton histoire j'aime beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   Jeu 11 Nov - 20:56

Bon je vais encore passer pour la chieuse de service ! Laughing

Alice, nous n'interdisons en aucun cas que tu souhaites la bienvenue aux membres dans la partie flood (même si tu ne peux flooder qu'une fois validée) mais les fiches sont le domaine des admins et des membres qui postent leur présentation, donc dans le cas présent Eugénie ! What a Face

D'ailleurs Eugé oui j'aime bien ton histoire et bienvenue à toi ! Very Happy

N'oublie pas comme disait Isa par contre de générer ton jardin secret dans ton profil Very Happy

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eugénie de Baroeul [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eugénie de Baroeul [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eugénisme et agenda mondial de dépopulation
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Faisons connaissance
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: