AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Philippe XV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Philippe XV   Dim 7 Nov - 19:15





Philippe XV


par __[Ben Barnes]__




♣️Mon identité complète:Philippe, Louis, Alexandre de France
♣️Je suis né(e) le:18 juin 1847
♣️Je suis: Roi de France

♣️Je viens:
♦️de cette brèche où ton Louis XIV m'est totalement étranger !




♣️Cette brèche:
♦️Je la connais...elle ouvre sur les Enfers.

♣️Quelles sont mes intentions:

J'ai pour ainsi dire toujours eu connaissance de cette brèche depuis que je suis roi, même si j'ignore où se trouvent les passages. Je sais quel danger elle représente pour mon monde, pour moi... Rendez-vous, compte, la monarchie, là-bas n'existe plus ! Et je n'ose même pas songer à ce que l'on m'a rapporté qu'ils avaient fait à un de leur derniers rois... Vraiment, il est selon moi important de refermer cette brèche et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai approuvé le plan de Louis Marsailly, acceptant de me fiancer avec cette jeune femme venu de l'autre coté, et qui descend également de mon ancêtre Agnès de Garlande.




♣️Prénom et/ou pseudo:mayram
♣️Age:17 ans
♣️Comment avez-vous connu le forum? Par le partenariat avec Town of Insomnia
♣️Pourquoi ce personnage?A vrai dire à la base je ne voulais pas prendre un PV, mais j'ai regardé quand même au cas où... et j'ai flashé sur le personnage ^^
♣️Fréquence de connexion:...
♣️Code du règlement: ô temps suspend ton vol
♣️Question? suggestion? petit mot?J'adore le contexte du forum Very Happy, et je suis vraiment contente de vous rejoindre ^^






    Avant de quitter la pièce, Philippe adressa un dernier regard à son reflet. On lui disait souvent qu'il ressemblait à son père, ce qui était loin d'être faux. Ces mêmes cheveux bruns, ces mêmes yeux couleurs encre, cette même silhouette grande et mince, cette même noblesse dans le regard... Oui pour un peu, s'il n'avait pas eu certains traits ressemblant autant à ceux de sa mère, il aurait pu croire que ce n'était pas sa propre image mais bel et bien celle du roi Louis X que le miroir lui renvoyait.

    Le roi Louis X, son père, son modèle. Déjà dix-sept ans qu'il était parti. Philippe ne s'était jamais remis de ce décès prématuré, et ne s'en remettrai sans doute jamais totalement. Dire qu'il n'avait que onze ans à l'époque... Il revoyait encore ce jour dans les moindre détails. Il n'oublierai jamais le regard qu'avait sa mère lorsqu'elle était venue le trouver ua sortir de sa leçon, lorsqu'elle lui avait appris que plus jamais il ne reverrait son père. Pour le petit Philippe, c'était véritablement tout un monde qui s'était écroulé. C'était réellement la personne qui comptait le plus à ses yeux. Il avait pleuré longtemps, longtemps attendu le retour de son père qui ne pouvait pas, ne devait pas être mort pour de vrai. Avant de finalement devoir se rendre à l'évidence.

    Jusqu'à ce moment là, Philippe avait toujours plus ou moins su qu'en tant que fils ainé (et d'ailleurs seul fils) du roi, il était promis un jour ou l'autre à un destin particulier. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'il réalisa réellement qu'un jour, un jour pas si éloigné de surcroit, il serait roi. Sa mère était devenue régente. Sa mère, la reine Inès, dont il n'avait jamais été bien proche, sans doute à cause de son éducation assez stricte. Cela ne s'est pas arrangé avec le temps. Philippe ne lui a jamais pardonné d'avoir si vite oublié son père pour se remarier avec un simple général, russe qui plus est, et d'aimer davantage ses autres enfants que lui. Il n'avait peut-être que douze ans à l'époque, mais il avait considérablement œuvré, il s'en rappelait bien, pour qu'elle perde la régence au profit de Goubervier de Sérouville.
    Passant machinalement une main dans ses cheveux - un tic dont il ne parvenait pas à se débarrasser - songeant qu'il avait eu tort d'écouter ainsi son amertume. Goubervier s'était servi de cette affaire à ses dépends, il avait largement pu s'en rendre compte par la suite, et notamment lors de la révolte du Youjak, où il s'était retourné contre lui.

    Il soupira. De façon générale, on ne pouvait pas dire que son règne avait été de tout repos, loin de là. Il avait déjà bien mal commencé, vu le fiasco qu'avait son sacre... qu'on ne pouvait même pas appeler réellement sacre, puisque la sainte ampoule avait disparu, et qu'il n'avait de ce fait pas pu être sacré. Maudit soit celui qui l'a pris ! Depuis dix ans - dix ans déjà - Philippe la fait rechercher sans relâche. Il a pour le moment plus ou moins l'appui du peuple mais... cela pourrait très bien ne pas durer ; il ne sera pas tranquille tant qu'il n'aura pas pu être légitimé par le sacre, comme tous ses ancêtres Capétien-Garlande. En parlant de ses ancêtres, Philippe gardait en mémoire les attentats survenus au cours des trois derniers siècles. Ils lui faisaient faire des cauchemars, le réveillaient la nuit. 1575. 1675. 1775. La suite logique n'était-elle pas 1875 ? La peur de devoir faire face à un attentat lui nouait l'estomac à chaque fois qu'il se risquait à y penser. Il ne voulait pas mourir. Pas maintenant, pas comme ça. Pas sans avoir été sacré, pas sans avoir d'enfants. Il ne voulait pas rester dans les mémoires comme celui à cause de qui la dynastie des Capétiens-Garlande, sur le trône de France depuis plus de 900 ans, allait s'éteindre, faisant passer la couronne entre les mains des Sérouville.

    On ne pouvait pas dire que jusqu'à présent son règne ait laissé quoi que ce soit de marquant et de positif. Il y avait eu cette guerre contre la Russie, avec une politique de rigueur et une massive levée d'impôts, qui n'avait pas laissé de bon souvenirs, loin de là. Les émeutes de Janvier 1870 avaient également été particulièrement éprouvantes... et sans Olivier il ne serait probablement plus là pour s'en souvenir. Olivier de Sérouville. Son cousin et ami. Ils n'avaient que quatre ans d'écart, et avaient été très proche durant leur enfance, mais s'étaient considérablement éloignés durant cette régence chaotique. Depuis ce jour où il lui avait sauvé la vie, Olivier était redevenu un proche ami de Philippe. Probablement le seul des Sérouville sur lequel il estimait pouvoir compter. Il n'avait pas oublié la terrible révolte du Youjak, dans laquelle les deux frères Sérouville s'étaient affrontés, pour finalement en arriver à la mort de Goubervier, l'ancien régent. Même si depuis trois ans on pouvait estimer que la situation était revenue au calme, tous ses évènements avaient profondément ébranlé non seulement Philippe lui-même, mais le pays tout entier. Il aspirait pourtant à être un bon roi, réfléchi dans ses actes et ses paroles. Si seulement il pouvait avoir le temps de le prouver... Heureusement qu'il avait sa sœur, la princesse Alice. Bien sûr, il n'en doutait pas, elle n'était pas la fille de son père, mais après ? Il l'aimait autant qu'un frère pour aimer une sœur, et la défendait avec force contre tous ses détracteurs, et faisait son possible pour qu'elle ait une place à la cour.

    Mais cela ne pouvait suffire. Il devait donner un héritier à la couronne, pour que la dynastie ne s'éteigne pas avec lui. Sauf qu'il n'était toujours pas marié... Un jour, Louis Marsailly, l'un de ses ministres, était venu le voir. Il disait avoir trouvé une solution pour refermer cette brèche, qui était censée ouvrir sur un monde parallèle, une France où n'y avait même plus de roi. Il y avait, lui avait-il dit, une jeune femme, dans cet autre monde, qui descendait de son ancêtre, Agnès de Garlande. Selon lui, s'il l'épousait, la brèche se résorberait. Philippe n'avait pas beaucoup hésité avant d'accepter, même s'il ne connaissait de cette jeune femme que son portrait. S'il parvenait à résorber cette brèche, cela lui ferait sans doute un soucis de moins et puis, surtout, cela lui donnait l'occasion de fonder une famille... et assez rapidement, il l'espérait. Si possible avant la fin de l'année...




Dernière édition par Philippe XV le Dim 14 Nov - 22:58, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Philippe XV   Mar 9 Nov - 19:12

Mon fiancé !!!! What a Face What a Face What a Face

cheers

* Note à elle-même * Penser à mettre de nouveaux smileys genre cœur qui bat ! Razz

Quel plaisir de vous voir ici ! J'ai hâte de vous lire !

Bon courage pour ta fiche ^^

A très vite ! Very Happy Fais nous savoir quand tu auras terminé ^^

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Philippe XV   Mar 9 Nov - 20:59

Merci ma fiancée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Philippe XV   Dim 14 Nov - 22:58

Voilà, je pense avoir terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Philippe XV   Lun 15 Nov - 15:35

Bonjour, bonjour Very Happy

Déjà merci d'avoir bien ciblé le personnage. ^^

C'est donc avec plaisir que je te valide, avec un petit bémol pour la description des liens qui est parfois courte. Mais je suis sûre que tu te rattraperas au fil des rp.

Bienvenue dans ton royaume donc cheers

N'oublie pas de compléter ton jardin secret dans ton profil s'il te plait et tout sera parfait.

Je te souhaite un bon jeu parmi nous et te laisse prendre le chemin des logements, des rangs personnalisés et de ta fiche de liens !

Tout se trouve : Ici

A très vite ^^

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe XV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe XV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guy Philippe a mis Himmler Rébu au pilori
» L'étau se ressere sur Guy Philippe
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]
» GUY PHILIPPE AVWE KE ATAK YO PA T MONTAJ
» {{PHILIPPE D'ORLEANS [RECONSTRUCTION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Faisons connaissance
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: