AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martin Savary
Aubergiste charmeur

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/04/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: De quoi parlez vous?
Et le coeur?: Voleur de coeurs naïfs.
Un secret?: Vous n'en saurez rien!

MessageSujet: Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!   Lun 2 Mai - 20:58




Martin Savary


par __[Joseph Gordon Levitt]__


Mon identité complète: Martin Savary
Je suis né(e) le: À Clermont-Ferrand, dans ce royaume.
Je suis: Un homme de 27 ans aux oreilles fines.
Titre ou profession Aubergiste, comédien et séducteur.

Je viens:
♦de cette histoire où depuis un siècle la France change d'empereurs et de rois comme de chemise.




Cette brèche:
♦Je n'en sais encore rien;

Quelles en sont mes intentions:
Martin ne connait pas encore la brèche. Il partage le monde du peuple, s'occupant seulement de ses petites besognes et des ragots des autres. Ses intentions sont de faire de l'argent, et d'informer le plus souvent possible son ami Auguste de Serouville de ce qui pourrait lui valoir l'honneur de rester son homme de main encore plusieurs années. Avoir plusieurs conquêtes sans lendemain, donner des petites représentations comiques dans son auberge, se faire des liens avec des hauts placés ou d'autre qui pourraient lui être utile. Il n'a que faire de ceux qui ne pourrons lui apporter un attrait bénéfique pour lui. Sans vouloir être cruel par contre ...Au fond de lui, il sait avoir bon coeur quand il le faut. Seulement, il doit être convaincu que cela ne lui apportera pas d'ennuis quelconque avant de s'adonner à la bonté. Et s'il pouvait éventuellement reconquérir le coeur de sa première flamme, il serait un homme comblé




Prénom et/ou pseudo:Marie ou Martin Savary ici =P.
Age: 24 ans
Comment avez-vous connu le forum? Par Lisa!
Fréquence de connexion:7/7
Code du règlement: Code bon by Lisa
Question? suggestion? petit mot? J'aime bien le concept! et oh, aussi, je suis québecoise ...alors dites le moi si parfois vous ne comprenez pas mes propos!Je ne suis pas facilement vexée!


Dernière édition par Martin Savary le Lun 2 Mai - 21:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Savary
Aubergiste charmeur

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/04/2011

Jardin Secret
Et cette brèche?: De quoi parlez vous?
Et le coeur?: Voleur de coeurs naïfs.
Un secret?: Vous n'en saurez rien!

MessageSujet: Re: Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!   Lun 2 Mai - 20:59








Je vins au monde en 1848, dans une famille modeste à Clermont-Ferrand, ici même, dans ce Royaume maudit. Mon père, un grand avocat, était toujours absent mais les fois où il daignait faire preuve de présence à la table, il me louangeait les mérites de sa profession si bien qu’il réussit pendant quelques temps à me mettre dans la tête de poursuivre son chemin.

Lors d’une célébration politique particulièrement ennuyante où mon père m’obligea à venir à ses côtés, je m’attendais sérieusement à m’ennuyer quand, au loin devant moi, je vis pour la première fois cette fille qui m’envoûta immédiatement au premier regard. Déterminé et poussé par la soif insupportable de rencontrer cette damoiselle, je me frayai un chemin à travers les gens pendant que mon père écoutait d’une façon assez fervente les dires des grands hommes. Derrière elle, je lui pris la main délicatement et tirant dessus légèrement pour qu’elle se retourne, je lui fis la révérence suivie d’un baise-main qui fit fondre complètement son coeur de princesse ...De cet acte débuta une relation complexe, mêlé d’amour, de secret et de passion qui se termina lorsqu’Isabelle, ma bien aimée fut entraînée par son oncle dans une conspiration visant à détruire le ministre Guise.

N’étant pas d’accord avec les propos et les idéaux qu’elle tenait, je fus obligé de suivre mes croyances personnelles et mon humble opinion quand Guise se suicida. Je dénonçai Isabelle et ses compères sur le champ. Intérieurement, je souffrais énormément. Doutant de moi-même, mais trop fier pour le laisser paraître, je supportai son regard sans broncher quand elle passa devant mes yeux, escortée par la gendarmerie qui la manipulait sans peur de la blesser.

Quelques années plus tard, j’entrepris donc mes études de droit et, voyant que je ne m’y plaisais guère, je quittais tout au grand désespoir de mon père. Ce n’était tout simplement pas moi. J’avais le don inné de persuasion, seulement, rester cloîtré à l’intérieur d'un palais de justice vêtu d’une toge, l’air toujours sérieux et à me battre pour des causes dont, entre vous et moi, je m’en foutais royalement, n’était pas pour moi!

Celui-ci, furieux de ma décision, empaqueta mes vêtements dans un grand sac et me mit à la porte aussitôt.

Sans trop m’en faire, je fus néanmoins déçu et quelque peu triste de sa réaction ...Cependant, je me remis rapidement sur les pieds et devins aubergiste et comédien à temps perdus.

N’ayant jamais oublié mon premier amour de jeunesse, j’eus plusieurs relations avec des femmes qui, malgré tout, n’arrivaient pas à m’accrocher comme Isabelle l’avait fait à mes 18 ans. Plusieurs danseuses de cabarets, quelques actrices étant venues se loger à mon auberge pour une nuit sans frais payés ......De ces femmes s'étant glissées entre mes draps pour une nuit, deux réussirent à captiver mon attention assez longtemps pour que je veuille les revoir un jour.

Apolline Gallant, une journaliste un peu trop curieuse qui devint rapidement une amie de boulot que je présentai à mon collègue Auguste de Serouville, prince et père de ma première flamme, et Charlotte Desfonts dite Amélie, avec qui je partage une relation passionnée et physique mais en aucun cas sentimentale. Cette malheureuse tomba sous mon charme plus vite que vint le jour ...À ses demandes de mariage que toujours je m'ordonnai de refuser, je ne pus faire autrement que de m'en éloigner, tâchant de la libérer de son amour aveugle envers moi-même.

Jouer le double jeu m'est aisé et très familier. Ce n'est donc pas surprenant de ma part qu'à la moindres informations croustillantes, j'en informe les plus intrigués au sujet des gens nous gouvernants. Auguste de Serouville, par exemple est un des nombreux et des premiers à qui je parle de mes connaissances apprises lors de secrètes interventions sous une autre identité ou de façon anodine de gens un peu trop naïf passant dans la rue et discutant de choses qu’ils n’auraient jamais dû sortir de leurs bouches. Ainsi, je devins rapidement l’homme de main de ce dernier, me permettant de rester en contact avec Isabelle, sa fille. Je parviens quelques fois à la croiser dans les corridors mais toujours elle se refusait à me regarder dans les yeux, préférant donner toute son attention à n’importe quel objet ou oiseau à l’extérieur qui lui semblait plus attirant que moi. Hélas, malgré tout, je crains fort que mon coeur en soi encore sous le charme de cette jeune et jolie dame de la noblesse ...Un amour de jeunesse éperdu qui, grandissant en mon sein ne pu se consommer entièrement par ma propre faute ...

C’est ainsi qu’est ma vie. Je suis un être curieux, parfois malicieux, prenant l’argent comme de l’eau, spontané, séducteur actif, vicieux et oscillant souvent entre la moralité et l’illégalité, je ne crois pas en la fidélité entre ami. Je ne crois qu’en moi, j'ai du mal à faire confiance et ma parole vaux mieux que celle des autres. Je suis cependant d'agréable compagnie et sais pertinemment jouir des bons plaisirs de la vie.






Dernière édition par Martin Savary le Mar 3 Mai - 5:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zita de Craon
Grande Manitou
avatar

Messages : 247
Date d'inscription : 06/11/2009

Jardin Secret
Et cette brèche?: Je la nie mais si elle existe, ce n'est certainement pas mon Histoire qui en pâtira ...
Et le coeur?: Pour l'instant il ne bat que de peur !
Un secret?: Je suis parait-il le portrait craché d'une Reine Médiévale !

MessageSujet: Re: Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!   Lun 2 Mai - 21:20

Coucou et bienvenu par nous ! What a Face

ça fait plaisir de te voir ici Very Happy

Pour moi écoute, ça me semble très bien, mais je préfère qu'Isabelle te donne son avis avant validation définitive. C'est elle qui a crée le perso après tout Smile

***********************
Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom !

LIBERTÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etsi.forumactif.com
Isabelle de Sérouville
Tyrannic Squaw
avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 30/05/2010

Jardin Secret
Et cette brèche?: Une brèche? quelle brèche?
Et le coeur?: Anciennement brisé par un traître, il bat aujourd'hui pour mon fiancé...mais chut, il ne doit pas le savoir!
Un secret?: J.F. cherche comploteurs pour écarter Alice de France. Ecrire sous ref. au journal.

MessageSujet: Re: Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!   Mar 3 Mai - 13:46

Bienvenue parmi nous \o/

Et bien...rien à dire sur cette fiche, le personnage de Martin est donc très bien cerné, ainsi que ses relations!
Attention toutefois, Martin ne connaît pas la véritable identité d'Amélie Desfonts Wink


Je te valide et te laisse prendre le chemin des logements, rangs, etc... Smile

(et Isa t'attend pour des RP à venir What a Face )

***********************
La plus grande ambition n'en a pas la moindre apparence
lorsqu'elle se rencontre dans une impossibilité absolue
d'arriver où elle aspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Savary, aubergiste rebelle et séducteur sans conteste!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .::AVANT DE PENETRER AU COEUR DU LABYRINTHE::. :: 
Faisons connaissance
 :: Présentations validées
-
Sauter vers: